Sunday, May 20, 2018

Спецпроекты :      Frontinfo.media     Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 11 février 2018

Actualités du jour, 11 février 2018

Les États-Unis soutiennent complètement le droit d’Israël à la protection contre les menaces extérieures — a déclaré le représentant officiel du Pentagone. La déclaration a été faite après une série des raids aériens menée par les forces aériennes israéliennes sur le territoire syrien en réponse à la destruction de l’avion F-16 par la défense antiaérienne syrienne.


Mikhail Saakachvili a déclaré que les autorités ukrainiennes préparent son extradition à la Pologne. Selon ses mots, au moment actuel le service d’immigration ukrainien a déjà préparé tous les documents. Quand même, Saakachvili a ajouté qu’en tous cas il continuerait à mener la lutte politique.


La Corée du Nord n’a pas pu apporter sa contribution au budget de l’ONU pour 2018. Selon Pyongyang, c’était causé par les sanctions internationales qui ont touché en particulier la banque d’état de la Corée du Nord. Maintenant les représentants de la Corée du Nord à l’ONU essayent de s’accorder avec les dirigeants de l’organisation sur le versement d’une contribution d’un montant de 186 000 dollars.


Samedi, dans la ville d’Oruro en Bolivie au cours du carnaval une explosion s’est produite dans un stand de nourriture qui a causé au minimum 6 morts et 28 blessés. Parmi les morts il y a 4 enfants. Selon l’information préliminaire, l’incident a été causé par l’explosion d’un réservoir avec du gaz.


Au Nigéria, après de longues négociations entre les autorités et les terroristes du groupement «Boko Haram», 13 otages ont été libérés. «Trois professeurs de l’Université de Maiduguri, enlevés par des terroristes présumés de «Boko Haram «à Magumery, l’Etat de Borno, et encore dix femmes, ont été libérés», a été annoncé dans le compte officiel Twitter de l’administration du président Mohammad Bukhari. Le président lui-même a participé aux négociations. L’assistance aux pourparlers a été fournie par le Comité international de la Croix-Rouge. Tous les libérés ont été transferts dans la capitale pour être fournit d’une assistance médicale et psychologique.


Le porte-parole de l’ONU Stéphane Dujarric a annoncé que selon les données de l’organisation, les bombardements aériens en Syrie ont causé 1000 victimes pendant la première semaine de février. « Le secrétaire général suit de près l’escalade militaire à travers toute la Syrie ce qui est très préoccupant et cause des conséquences dangereuses au-delà de ses frontières. Les événements derniers ont marqué l’une des périodes les plus sanglantes de presque 7 années du conflit » — est indiqué dans un communiqué. Stéphane Dujarric a appelé tous les parties au conflit et les pays intéressés de prendre la responsabilité de la situation dans la région et de respecter le droit international. Il a également souligné la nécessité « d’une désescalade immédiate de la violence sans conditions préalables».

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT