Saturday, February 24, 2018

Спецпроекты :      Frontinfo.media     Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 12 janvier 2018

Actualités du jour, 12 janvier 2018


Donald Trump a confirmé l’annulation de son voyage en Grande-Bretagne. « La raison pour laquelle j’ai annulé mon voyage à Londres est que je ne suis pas vraiment content que l’administration Obama ait vendu «pour des cacahuètes» ce qui était l’ambassade la mieux située et la plus belle de Londres dans le seul but d’en construire une nouvelle sur un autre emplacement pour 1,2 milliard de dollars. Mauvaise transaction. On voulait que je coupe le ruban, NON!», a écrit M.Trump sur son compte Twitter. La visite de Donald Trump était prévue pour fin février. Il devait participer à la cérémonie d’inauguration de la nouvelle ambassade à Londres.


Vendredi en Turquie, l’ordonnance a été publié selon lequel les autorités ont licencié plus de 260 fonctionnaires soupçonnés de terrorisme. Les employés doivent libérer des lieux de travail d’ici à 15 jours. Parmi les travailleurs licenciés il y a les hommes de médias, de la poste, des ministères de l’éducation et des finances, du Conseil de l’enseignement supérieur, ainsi qu’environ de 50 militaires. Par ailleurs, le décret a disculpé presque 2 mille personnes, qui avaient été licenciées plus tôt dans le cadre d’une enquête sur les activités de l’organisation «Le mouvement Gülen».


Pendant ces dernières 24 heures, les unités des militaires ukrainiens ont violé la trêve de Nouvel An 14 fois en tirant 280 munitions différentes sur les territoires de la première ligne de la République populaire de Donetsk. Au cours des tirs on a utilisé de l’artillerie, des mortiers, des véhicules blindés, des lance-grenades et des armes légères. Les régions de 9 localités de la République sur la direction de Gorlovka ont subi les coups de feu. L’information sur les blessés et les destructions doit être encore préciser. Rappelons, que pendant ces deux derniers jours les tirs de la part ukrainienne ont doublé et de plus, l’adversaire a repris l’utilisation de l’artillerie lourde.


Le destroyer USS Carney traîne près des côtes de la Crimée. Le 8 janvier, il s’est amarré dans le port d’Odessa. Le but du destroyer dans la mer Noire est «d’assurer la sécurité en mer, et de renforcer le degré combiné de préparation et le potentiel naval des membres et des alliés de l’Otan» — a rapporté la presse locale. Comme nous l’avons déjà dit, à Otchakov, qui se trouve à 150 km de la côte de la Crimée, un centre opérationnel de la Marine a été créé qui est destiné aux manœuvres militaires et maritimes.


Les raisons de l’accident terrible à Moscou le 25 décembre quand un bus est rentré dans un passage piéton souterrain faisant quatre morts, deviennent de plus en plus claires. Même que l’enquête ne s’est pas exprimé, il est déjà clair que c’est une erreur humaine. Alexandre Lytkine, l’expert principal du Conseil national des experts sur la formation et le dépistage des conducteurs de véhicules, a démenti la version avec des problèmes techniques de bus et a supposé que l’accident soit arrivé à cause du conducteur non-professionnel. Il est constaté que le conducteur a pris le volant du bus de cette marque pour la première fois.


Le délire de l’Ukraine continue. Le politologue ukrainien Oleg Soskine a déclaré que l’Ukraine était le successeur de la République Populaire Ukrainienne, voilà pourquoi elle devrait enlever un certain nombre de territoires de la Russie. « Notre hymne national parle des frontières de l’Ukraine qui s’étendent du San au Don. Avec le San tout est plus ou moins clair. Il faut conclure un traité militaro-politique et économique avec la Pologne. Et quant au Don, il faudrait l’approcher… Reprendre la région de Briansk, zone du Kouban, Voronezh – ce sont tous nos terres historiques et génétiques du Rus’-Ukraine», — a déclaré Soskine à l’antenne de la chaîne de télé «112 Ukraine».

NO COMMENTS

POST A COMMENT

20 − пять =