Wednesday, April 25, 2018

Спецпроекты :      Frontinfo.media     Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 14 février 2018

Actualités du jour, 14 février 2018

Pendant ces dernières 24 heures les militaires ukrainiens ont violé le régime du cessez-le-feu 7 fois en République populaire de Donetsk en tirant sur le territoire de la République 92 munitions différentes. Au cours des tirs les ukrainiens ont utilisé des mortiers, des véhicules blindés, des lance-grenades de types différents et des armes légères. La banlieue de l’ouest de Donetsk, le village Spartak dans la périphérie nord de la capitale, Dokoutchaevsk et le village Zaitsevo en banlieue de Gorlovka ont subi les coups de feu. L’information sur les victimes et les destructions est encore à préciser.


Au cours d’une vaste opération anti-terroriste qui continue dans le Sinaï, l’armée de l’Égypte a éliminé 15 militaires, encore 153 ont été arrêtés, suspectés de terrorisme et de complicité aux extrémistes. Parmi les arrêtés il y a les étrangers. Les forces militaires égyptiennes ont annoncé le début de l’opération anti-terroriste vendredi dernier. Pendant ces jours passés, l’armée a déjà liquidé environ 40 terroristes.


L’armée turque avec les alliés de l’opposition syrienne continue l’opération au nord-ouest de la Syrie, en avançant en profondeur du territoire kurde dans le canton d’Afrin. Les forces pro-turques ont fait des progrès significatifs dans le sud-ouest de la région, capturant le village-clé d’Archala, qui est très proche à la ville stratégique de Jandaris. Ils ont également occupé les villages d’Omar Simo, Sarandjik et Sheikh Kurus au sud-est de la ville de Bulbul, prise plus tôt. À l’heure actuelle, la Turquie contrôle environ 10% du territoire de la région d’Afrin. Selon les sources locales, Ankara n’établit pas de contrôle direct sur les zones capturées, mais les transfère sous la direction des groupes d’opposition syrienne.


Selon la source militaire et diplomatique de l’agence d’information Tass, après la fin de la livraison du premier complexe de systèmes de missiles anti-aériens S-400 Triumph, en mai-juin 2020, la Russie et la Turquie ont l’intention de signer un contrat pour la livraison du deuxième ensemble en 2020. Selon cette source, la nomenclature de la livraison sera identique au premier contrat. En outre, selon le nouvel accord, la Turquie elle-même pourrait fabriquer des composants individuels du S-400, qui «ne présentent pas d’importance fondamentale», sous licence russe.


Le premier-ministre turc Binali Yildirim a annoncé que depuis le début de l’opération «Le Rameau d’Olivier» au nord-ouest de la Syrie les États-Unis n’ont fait qu’augmenter les livraisons des armes aux Kurdes. Selon ses mots, Washington justifie la nécessité de ces actions par le besoin de l’aide aux forces unies dans la lutte contre DAESH. Quand même, après la liquidation de la menace de l’État Islamique sur le territoire de la Syrie, le désir de Washington de continuer la coopération avec les terroristes laisse perplexe.


Après des négociations à Amman du secrétaire d’État américain Rex Tillerson avec son homologue de la Jordanie Aiman Al-Safadi, le diplomate américain a déclaré que l’escalade de la confrontation israélieno-iranien sur le territoire de la Syrie déstabilise la situation sécuritaire dans la région du Moyen Orient et cela suscite des préoccupations de Washington. Il a souligné de nouveau que l’Iran devrait retirer ses militaires de la Syrie et de «céder la place à une solution politique».

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT