Monday, April 23, 2018

Спецпроекты :      Frontinfo.media     Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 17 février 2018

Actualités du jour, 17 février 2018

 

Un destroyer des forces navales américaines « Ross », participé à une frappe de missile sur l’aérodrome de Shayrat en Syrie est entré dans le zone de la mer Noire. Selon l’information de l’agence Interfax il y a au moins 56 missiles de croisière « Tomahawk » à bord. Plus tôt, le destroyer britannique Duncan a quitté la mer Noire. Rappelons, qu’en avril 2017, après avoir accusé Damas officiel d’utilisation des armes chimiques à Khan-Sheikhun, les Etats-Unis ont frappé un missile sur l’aérodrome militaire syrien Shayrat. Les États-Unis n’ont pas pu prouver l’implication du gouvernement syrien dans cette attaque chimique.


Après une fusillade de mercredi dans l’école américaine à Parkland faisant 17 morts, le gouverneur de l’état de Floride Rick Scott a appelé le directeur du FBI, Christopher Wray de démissionner. Selon ses mots, le Bureau obtenu les informations sur la possibilité de tel incident mais il n’avait fait rien. «L’absence de mesures prises par le FBI contre le tueur est inacceptable. FBI a accepté que le mois dernier un homme a révélé au FBI le « désir de tuer les gens » et sur la menace potentielle sur la fusillade à l’école. 17 personnes sont mortes et une reconnaissance d’une erreur ne changerait rien » — est dit dans un communiqué du gouverneur.


Un hélicoptère transportant le ministre de l’Intérieur mexicain Alfonso Navarrete, et le gouverneur de l’État d’Oaxaca (sud du pays), Alejandro Murat s’est écrasé au Mexique. L’hélicoptère a perdu la gestion pour une raison inconnue avant l’embarquement à la hauteur de 30 mètres et s’est effondré sur l’automobile. L’incident a causé quelques morts sur terre et quelques blessés à bord de l’hélicoptère, mais Navarrete et Murat ne sont pas blessés.


Le directeur d’un hôpital du canton d’Afrin Joan Mohammad a déclaré qu’au cours de l’opération « Le Rameau d’Oliver » « les forces du régime turc » ont utilisé les munitions avec du gaz toxique. Selon ses mots, le gaz toxique a été utilisé dans un village Aranda. Selon l’agence SANA, 6 personnes ont été transférées dans l’hôpital avec les symptômes de l’asphyxie. Le représentant officiel de la milice kurde d’Afrin Reizan Khedu a aussi annoncé l’utilisation par Ankara des armes chimiques, en particulier du napalm et du chlore, interdites par une convention internationale.


Le président ukrainien Petro Poroshenko au cours de la conférence de Munich a déclaré qu’une guerre hybride, menée, selon lui, par la Russie, transforme dans une « guerre hybride mondiale intégrale ». Il a ajouté que la Russie essayait d’ « éliminer leur unité et détruire leurs démocraties ». « Le drapeau russe ne doit рas flotter n’importe où quand la Russie continue d’inciter une guerre hybride mondiale intégrale et que les balles russes visent nos symboles » — selon ses mots, cité par l’agence RIA Novosti. Poroshenko s’est dit traditionnellement contre la construction du gazoduc « Nord Stream-2 », les présidentielles en Crimée et la restauration des compétences de la Russie dans l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.


Pendant ces dernières 24 heures les forces de Kiev ont bombardé quatre fois les positions de la Milice populaire de Lougansk. Les positions dans la région des localités Niznhee Lozovoye, Kalinovo et Kalinovka ont subi les coups de feu. Dans la même période en République populaire de Donetsk les forces militaires ukrainiennes ont violé le régime du cessez-le-feu 8 fois en tirant sur les territoires de la première ligne de la République 149 munitions différentes. Les banlieues du nord et de l’ouest de Donetsk – « Le centre de Volvo » et le village Aleksandrovka, comme les périphéries de Gorlovka – Shirokaya Balka, Mikhailovka ont subi les coups de feu ukrainiens, menés avec l’utilisation des mortiers, des lance-grenades de types différents, des véhicules blindés et des armes légères.

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT