Monday, April 23, 2018

Спецпроекты :      Frontinfo.media     Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 20 mars 2018

Actualités du jour, 20 mars 2018


L’action des nationalistes polonais s’est produit à Varsovie près du bâtiment de l’ambassade ukrainienne au cours de laquelle les participants ont brûlé des images de Stepan Bandera et Roman Choukhevytch. Les représentants du Mouvement national, de la Jeunesse de toute la Pologne et du Camp radical national ont pris part à l’action. Les manifestant ont scandé des devises : « Choukhevytch est tueur », « des tueurs de Bandera » et ont eu des panneaux avec des inscriptions « le Banderite n’est pas mon frère » — rapporte l’agence TASS. L’ambassade de l’Ukraine à Varsovie a dénoncé l’action en indiquant que « avec de telles actions et des déclarations les nationalistes incitent à l’intolérance et agissent dans l’intérêt du Kremlin ».


Le système d’armes chimiques « Novichok » peut être produit facilement par toute la société chimique – annonce un des développeurs du gaz Leonid Rink dans l’interview à l’agence RIA-Novosti. Les formules nécessaires pour créer le gaz neurotoxique « Novitchok », avait été précédemment dévoilées en Occident par le chimiste Vil Mirzayanov qui avait émigré aux États-Unis. Selon Leonid Rink, il y a des spécialistes au Royaume-Uni qui sont capables de créer une telle arme.


Après la prise de l’Afrine les forces armées turques et « l’Armée syrienne libre » ont l’intention de prendre la ville Tel-Rifat, située à 25 km au nord d’Alep. Les banlieues de la ville subissent les coups de feu de précision avec l’utilisation de l’artillerie. L’opération terrestre peut commencer à tout moment. Ankara pense que la plupart des unités kurdes de protection du peuple ont parti à cette ville. Plus tôt Erdogan a annoncé que l’opération militaire « le Rameau d’olivier » continuerait jusqu’à l’élimination du couloir terroriste qui passe à travers Manbij, Ayn al-Arab, Tell Abyad, Ras al-Ain et Kamishli ».


Les correspondants de guerre d’ANNA NEWS se trouvent dans les couloirs humanitaires de la Ghûta orientale. Selon leurs informations, des militaires de « Jabhat Al-Nosra » se préparent à utiliser des substances chimiques contre la population de la région pour dénigrer le gouvernement de Bashar Al-Assad. L’armée syrienne précipite l’avancée contre les positions de l’adversaire dans la Ghûta d’Est. Au Conseil de Sécurité les États-Unis essaient d’accuser la Russie et « le régime syrien » dans « certaines attaques chimiques contre la population civile des banlieues de Damas ». En même temps, Nikki Haley menace pour la énième fois d’utiliser la force contre l’armée syrienne. Le Ministère de la Défense russe a annoncé que dans le cas de la menace pour les spécialistes russes ils vont répondre par la force contre les moyens d’attaques aériennes tous comme contre leurs porteurs.


En France l’ex-président Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue par la police dans le cadre de l’enquête sur le financement de la campagne présidentielle de 2007. Selon Le Monde, la police soupçonne que M. Sarkozy a admis des infractions pendant le financement libyen, avec Mouammar Kadhafi en tête en ce moment-là. À l’époque Sarkozy a l’emporté aux élections et a resté en fonction du président jusqu’à mai 2012.


On dirait que la Maison Blanche et l’administration du président américain continuent ses actions ayant pour l’objectif la destruction de la Syrie comme du pays. Ainsi, les États-Unis considèrent que tous les pays civilisés devraient traduire en justice la Russie et l’Iran à cause des soi-disant « atrocités » du régime syrien en place qui sont tolérés par les deux derniers pays. C’est une déclaration du conseiller du président américain à la sécurité nationale Herbert McMaster qu’il a fait en intervenant au musée de l’Holocauste à Washington. Selon lui, il faudrait faire pression à la Russie et à l’Iran avec des mesures politiques et économiques.

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT