Sunday, May 20, 2018

Спецпроекты :      Frontinfo.media     Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 23 avril 2018

Actualités du jour, 23 avril 2018

Aliya Zaripova

Le chef de la Corée du Nord, Kim Jong-Un, a accepté l’inspection du site des essais nucléaires par les spécialistes américains, a rapporté l’agence Bloomberg. «Kim Jong-Un lors d’une réunion récente avec le directeur de la CIA, Michael Pompeo, a accepté la demande des Etats-Unis d’inspecter le site des essais nucléaires nord-coréen», a déclaré l’agence. Selon lui, le chef de la Corée du Nord lors de la conversation avec Pompeo a également noté que Pyongyang n’a « aucune raison de ne pas geler le travail du site des essai si la sécurité » du Nord « est garantie ».

Selon les résultats de la dernière réunion ministérielle des membres du G7 à Toronto un haut fonctionnaire américain a déclaré que Washington s’opposait à toute assistance pour la restauration des régions syriennes contrôlées par Damas officiel. « Les Etats-Unis ne croient pas que l’aide à la reconstruction devrait être envoyée dans les zones contrôlées par le régime d’Al-Assad », a donné ses mots l’agence Tass. En outre, le G7 estime que les négociations sur le règlement de la situation en Syrie doivent se tenir à Genève sous l’égide des Nations Unies.

Les Etats-Unis envisagent la possibilité de laisser le porte-avions « Harry Truman » dans la mer Méditerranée aux fins de l’opposition à la Russie et à la Chine. Ceci, bien sûr, est l’intensification de la pression militaire et politique sur la Russie et la Syrie. Ces intentions sont estimées par ANNA NEWS comme une tendance extrêmement dangereuse. La présence d’un sous-marin et d’un porte-avions suffisamment puissants en Méditerranée permet aux Etats-Unis d’engager une équipe d’assaut assez forte contre la Syrie, et à long terme contre la Russie aussi.

En 2018, les Nations Unies pourraient transférer à Kiev seulement 3% du montant total des fonds nécessaires pour le soutien humanitaire aux résidents du Donbass – a indiqué le coordinateur des programmes humanitaires en Ukraine Neil Walker. Les experts sont sûrs que cette décision n’affecterait pas les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk. Selon eux, les fonds alloués par l’Occident au Donbass dans le meilleur cas atteignent la population des territoires sous le contrôle des forces armées ukrainiennes et, au pire, sont simplement volés.

En Afghanistan, deux attaques menées par des militaires du mouvement radical « Taliban » ont causé la mort d’au moins 16 représentants des forces de sécurité afghanes – rapporte l’agence RIA Novosti en référence à la chaîne de télévision Tolo News. Selon l’information de la chaîne de télévision, les attaques se sont produites dimanche soir dans la province de Bagdis. Selon la source, neuf soldats ont été tués lors de l’attaque des talibans au poste de contrôle de la ville de Kalai-Nau. Sept autres policiers sont morts dans l’attaque du commissariat de police dans la région de Cads.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré dans une interview à la chaîne de télévision CBS que si les États-Unis se retiraient d’un accord nucléaire et annulaient des sanctions contre Téhéran, l’Iran reprendrait son programme nucléaire. « Nous avons de plusieurs options, et toutes ces options sont prêtes. Parmi eux, il y a ceux qui incluent la reprise de nos activités nucléaires et bien plus rapidement. Nous prendrons la décision nécessaire lorsque nous le jugerons nécessaire », a-t-il déclaré.

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT