Sunday, May 20, 2018

Спецпроекты :      Frontinfo.media     Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 27 avril 2018

Actualités du jour, 27 avril 2018

On a appris que les membres de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques n’ont pas pu trouver dans les échantillons de sol et de l’eau des traces d’armes chimiques ce qui indique le fait qu’une attaque contre la Syrie par les pays de l’OTAN n’a pas été qu’illégale, mais aussi infondée. « Si l’ONU reconnaît que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont attaqué la Syrie illégalement, et c’est bien douteux, les dirigeants de ces pays devront assumer la responsabilité de leurs actes, » — croient des experts militaires. Les États-Unis et l’Europe essaient d’accuser la Syrie dans l’utilisation des citernes et des conteneurs avec des substances toxiques qui ont été prétendument jeté à la Ghûta.

Un groupe des sénateurs américains, parmi lesquels il y a des républicains et des démocrates, a proposé au niveau législatif de bloquer les livraisons des chasseurs F-35 à la Turquie à cause du « conflit des intérêts » des États-Unis avec les décisions stratégiques d’Ankara. Selon le sénateur James Lankford, le président turc Recep Tayip Erdogan «néglige la primauté du droit», et donc des livraisons des technologies sensibles à ce gouvernement est «extrêmement risquée», rapporte RIA Novosti.

À l’issue du sommet le leader de la Corée du Nord Kim Jong-Un et le président sud-coréen Moon Jae-in ont signé une déclaration conjointe, selon laquelle ils ont notamment convenu de poursuivre un dialogue actif au plus haut niveau. Dans la «Déclaration Panmunjom sur la paix, la prospérité et l’unification de la péninsule coréenne», la Corée du Nord et la Corée du Sud ont confirmé que leur objectif commun était la dénucléarisation de la région, rapporte l’agence « TASS ».

Des agents de la division contre-terroriste de la ville turque d’Izmir ont arrêté quatre membres du groupement terroriste DAESH, y compris le soi-disant émir de la ville syrienne de Deir ez Zor et de ses banlieues, rapporte l’agence « TASS ». Le détenu est l’une des personnes responsables de l’exécution massive des civils en décembre 2017 dans la région syrienne de Saïdat. En outre, selon l’agence, cette personne est apparentée à l’un des dirigeants d’État Islamique, le plus proche au leader de DAESH Abu Bakr al-Baghdadi.

Pendant ces dernières 24 heures les militaires ukrainiens ont violé le régime du cessez-le-feu 35 fois en tirant sur les territoires de la République populaire de Donetsk plus de 1000 munitions différentes. Les périphéries du nord et de l’ouest de Donetsk, les banlieues de Yassinovatya et de Gorlovka, Dokoutchaevsk et des villages des régions Starobeshevsky et Novoazovsky de la république ont subi les coups de feu, menés avec l’utilisation des mortiers, des canons, des chars, des véhicules blindés et du transport des troupes et des armes légères. Le bombardement de Dokoutchaevsk a causé la mort de deux civils.

Les employés du FSB ont réprimé l’activité de la «cellule endormie» du groupement terroriste de DAESH et en ont arrêté quatre membres qui sont arrivés à Moscou depuis Novy Urengoy qui préparaient une série d’attentats dans la capitale. Comme c’était indiqué dans le Centre des relations publiques du FSB, la préparation des crimes de résonance sur le territoire de la région de Moscou et les activités de la cellule étaient coordonnées à partir du territoire de la Syrie par le messenger « Telegram ».

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT