Monday, April 23, 2018

Спецпроекты :      Frontinfo.media     Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 28 février 2018

Actualités du jour, 28 février 2018

Pendant ces dernières 24 heures les militaires de Kiev ont bombardé cinq fois les positions de la Milice populaire de Lougansk en utilisant de nouveau de l’artillerie de gros calibre et des mortiers – a été annoncé dans le Ministère de la défense républicain. Les régions des localités Kalinovo, Kalinovka et Nizhnee Lozovoye ont subi les coups de feu.


Les États-Unis et la Corée du Sud reprendront des exercices militaires conjoints réguliers à partir d’avril 2018 — a été annoncé aujourd’hui par le conseiller du président sud-coréen sur les questions de sécurité Mun Jong-Ying. Rappelons que plus tôt l’organisation des exercices a été suspendu pour la durée des Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang. Cependant, il a ajouté que dans le cas des négociations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, un compromis serait possible.


Le tribunal a condamné à une amende l’ex-soldat du régiment « Azov » pour le meurtre d’un résident de Mariupol en automne 2016. Le combattant d’Azov, en raison des divergences politiques, est entré en conflit avec un résident local ivre, au cours de laquelle il a sorti un couteau et a poignardé plusieurs fois le cou de l’attaquant. L’une des blessures était fatale. En conséquence, le tribunal a condamné le coupable d’assassinat à deux ans de restriction de service pour le personnel militaire, avec une déduction de 20% de sa sécurité monétaire mensuelle au profit de l’État.


En Syrie les terroristes ont profité de l’instauration d’une pause humanitaire et ont lancé l’offensive dans une banlieue de Damas — Ghûta d’Est. Selon les données du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, les militaires mènent des bombardements avec l’utilisation des mortiers et attaquent les positions de l’armée syrienne.


L’Israël a demandé à l’Iran de retirer des troupes et des groupements armés du territoire de la Syrie. La demande est argumenté par le fait que les forces iraniennes menacent prétendument la sécurité au Moyen-Orient. Les autorités iraniennes ont répondu qu’aucune déclaration n’arrêterait le pays, aidant la Syrie dans sa lutte contre le terrorisme. Selon le conseiller du président du Majlis iranien Hossein Abdollahiyan, les autorités iraniennes et le peuple iranien soutiendront le peuple frère syrien dans la reconstruction du pays, qui continue de souffrir d’une agression terroriste.


Après que les forces de défense aériennes syriennes ont abattu un avion de chasse israélien F-16, l’Israël a effectué une frappe massive de missiles sur des cibles industrielles et militaires en Syrie. On a retrouvé qu’en outre des soldats israéliens le Pentagone a été impliqué dans cette attaque. Pendant le bombardement la défense aérienne à moyenne portée, a frappé non seulement des drones de reconnaissance, mais aussi des missiles. Les complexes «Pancir-S», qui sont en service dans la défense aérienne syrienne depuis 2008, ont été particulièrement distingués. À l’heure actuelle, Damas obtient de 50 complexes de « Pancir-S ».

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT