Wednesday, April 25, 2018

Спецпроекты :      Frontinfo.media     Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 3 avril 2018

Actualités du jour, 3 avril 2018

Aujourd’hui à Ankara le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayip Erdogan ont l’intention de discuter la situation en Syrie, la coopération dans le domaine énergétique – a annoncé l’assistant du président russe Youri Ouchakov. En outre, ils vont discuter le commerce du secteur agricole. Auparavant Ouchakov a raconté que les dirigeants de la Russie, de la Turquie et de l’Iran lors de la réunion à Ankara iraient synchroniser les mesures pour la mise en œuvre de la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU sur le cessez-le-feu en Syrie.

L’ambassadeur chinois aux Etats-Unis, Cui Tiankai dans une interview à la chaîne télé CCTV, a déclaré que dans le cas de nouvelles restrictions commerciales de Washington, Beijing donnerait une réponse adéquate au même niveau. Rappelons que le 2 avril, la Chine a décidé d’imposer des droits de douane de 15% et 25% sur une liste de 128 marchandises importées des États-Unis. Cela a été fait en réponse aux tarifs sur l’acier et l’aluminium introduits par Washington plus tôt, ainsi que l’introduction de restrictions commerciales contre la Chine.

Des poursuites pénales ont été engagées contre deux résidents de Moscou sur le financement des activités terroristes des participants de l’organisation terroriste internationale «l’État islamique» – a rapporté le service de presse du Comité d’enquête. «Les accusés de 36 ans et de 31 ans ont systématiquement transféré de l’argent sur les comptes des participants de l’organisation terroriste internationale interdite « l’Etat islamique », a indiqué le Ministère. Actuellement, les deux suspects sont placés en détention.

Le commandement de la flotte de la mer Noire étudie les possibilités d’assurer la sécurité de la navigation dans la partie nord-est de la mer Noire et dans la région de la mer d’Azov après l’incident avec les garde-frontières ukrainiens qui ont arrêté le navire « Nord » de la Crimée. Les actions agressives des gardes-frontières maritimes ukrainiens dans les eaux internationales ne constituent pas seulement un risque des captures des navires russes, mais également la formation d’un véritable piratage gouvernemental. La menace de «piratage de l’Etat ukrainien s’est déjà manifesté», a déclaré le service de presse de la flotte.

Un groupe commun d’investigation, enquêtant les circonstances du crash de Boeing en Ukraine après avoir étudié les données des radars, accordées par la Russie, est parvenu à une conclusion qu’un missile, qui avait abattu l’avion ont pu être invisible pour les radars russes a cause de la vitesse beaucoup plus élevée que celle de l’avion. Selon les conclusions de l’équipe d’enquête, le missile pourrait être tiré du système de défense antiaérienne Buk à partir d’un endroit qui avait été établi plus tôt. En outre, les experts ont confirmé qu’il n’y avait pas d’autres avions près de MN17 dans les images.

Une frappe aérienne des forces aériennes afghanes sur la madrassa à Kunduz, dans le nord du pays a causé la mort d’au moins soixante civils, plus de cinquante personnes sont blessées, rapporte l’agence RIA « Novosti » en se référant à la déclaration faite par le sénateur afghan Abdullah Karluk. Selon lui, au total, un raid aérien a tué 85 personnes, dont 60 civils et 25 militaires du mouvement « Taliban ». Le président du Sénat afghan a exhorté le gouvernement à arrêter ceux qui ont ordonné des frappes aériennes et les traduire en justice. Aliya Zaripova

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT