Home / NEWS  / in French  / Actualités du jour, 3 septembre 2018

Actualités du jour, 3 septembre 2018

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid al-Mouallem a déclaré que Damas utiliserait son droit de se défendre dans le cas de l’agression militaire des États-Unis et mettait en garde l’Occident de ne pas avoir recours à l’agression contre la Syrie, relatent les correspondants militaires d’ANNA NEWS en Syrie se référant à l’agence Sana. «Nous utiliserons véritablement notre droit de se défendre. Nous voudrions souligner que les tentatives comme celles que les États-Unis et d’autres envisagent d’entreprendre, provoqueront des conséquences épouvantables et influeront négativement sur la situation. C’est maintenant que nous mettons en garde contre le recours à l’agression trilatérale contre le peuple syrien», a déclaré le ministre. Rappelons que l’Occident entrave l’opération militaire sur la libération d’Idlib. Les États-Unis menacent ouvertement Damas d’effectuer une frappe de missile sur Idlib.

L’Armée syrienne a procédé au pilonnage des positions des islamistes sur toute la ligne de contact. Selon des informations sur les lieux, les positions renforcées et les objets de l’infrastructure des terroristes dans les gouvernorats de Hamas et Idlib ont été touchés par des frappes d’artillerie. L’Armée syrienne fait une reconnaissance par le biais d’un combat avant une offensive intégrale dans cette zone. Des informations similaires arrivent aussi du gouvernorat de Lattaquié.

Lors du premier dialogue ministériel avec les États-Unis qui aura lieu le 6 septembre à New Delhi dans le format «2+2», l’Inde envisage de faire comprendre aux États-Unis qu’elle n’allait pas renoncer à l’achat des systèmes russes S-400 malgré la protestation de Washington, rapporte RIA Novosti se référant à la chaîne de télévision NDTV. D’après les informations communiquées par la chaîne, l’Inde veut obtenir de la partie américaine qu’elle n’introduise pas de sanctions contre l’État, puisque New Delhi a besoin de l’accès aux missiles russes «dans les conditions du développent de l’architecture régionale», alors que la coopération en matière de défense avec la Russie est de longue date et a le caractère étroit.

Des chasseurs Eurofighter de la Force de défense fédérale de l’Allemagne procéderont aux exercices à une basse altitude dans l’espace aérien estonien pour la première fois depuis le 7 août lorsqu’un chasseur espagnol a par hasard lancé un missile de combat, relate l’agence RIA Novosti se référant au communiqué du service de presse des Forces armées estoniennes. Rappelons que le 7 août un chasseur Eurofighter des Forces armées de l’Espagne a par hasard lancé un missile air-sol au-dessus de la partie sud de l’Estonie. Les recherches du missile ont duré deux semaines mais n’ont apporté aucun résultat.

Des enquêteurs russes et polonais ont procédé à une inspection conjointe supplémentaire des parties de l’avion Tu-154 de l’ancien Président polonais Lech Kaczynski qui s’est écrasé près de Smolensk, rapporte TASS, citant la porte-parole du Comité d’enquête de la Fédération de Russie, Svetlana Petrenko. Les enquêteurs russes n’ont aucun doute sur les circonstances et les causes de l’accident. D’après eux, c’étaient les actions erronées de l’équipage qui ont provoqué l’accident. Svetlana Petrenko a souligné qu’ils vérifiaient la version de l’explosion à bord de l’avion. «Cependant, de nombreux examens effectués par des experts russes et polonais ont montré qu’il n’y a pas de traces d’explosifs sur les restes des victimes ni sur les débris de l’avion», a-t-elle déclaré.

Une explosion d’une mine dans la ville syrienne de Raqqa a fait plusieurs morts parmi les Kurdes. L’Armée syrienne a abattu un drone des islamistes dans la partie nord du gouvernorat de Hamas.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)