Thursday, August 16, 2018

Спецпроекты :       Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 9 août 2018

Actualités du jour, 9 août 2018

Un habitant du Nouveau-Mexique a été accusé d’avoir préparé les enfants pour commettre des fusillades dans les écoles, selon des médias. D’après les informations communiquées par la chaîne de télévision américaine CBS, la police a la semaine dernière perquisitionné la «base» construite à partir de matériaux improvisés et y a découvert 11 enfants âgés d’un an à 15 ans, épuisés et mal entretenus, selon RIA Novosti. Selon le procureur, le «propriétaire» de la base, Siraj Ibn Wahhaj, âgé de 39 ans, enseignait aux enfants à manipuler des fusils d’assaut pour les utiliser de «manière violente et illégale.» L’arrêté a déclaré qu’il préparait des enfants à commettre des actes de violence à grande échelle, à l’instar de ceux qui ont eu lieu dans les écoles de Columbine ou de Sandy Hook.

Au moins sept Israéliens ont été blessés dans les tirs de roquette effectués de la bande de Gaza qui se poursuivent depuis mercredi soir, rapporte l’agence RIA Novosti se référant au communiqué du service de presse de l’armée israélienne. Les militaires israéliens ont enregistré plus de 150 de roquettes et de projectiles tirés par la partie palestinienne et ont attaqué en réponse plus de 140 cibles sur le territoire de l’enclave. Quatre roquettes ont explosé la veille dans la ville de Sdérot, qui a 25.000 habitants. Un obus est tombé tôt le matin dans une localité du conseil régional d’Eshkol.

La Force aérienne royale saoudienne a attaqué la ville yéménite de Saada située dans le nord du pays. Selon des sources locales, l’attaque contre le marché dans le quartier de Dahyan a fait 39 morts, encore 43 personnes ont été blessées. Les forces de la coalition frappent régulièrement Saada afin de faciliter l’assaut prévu.

Un nouveau conflit militaire est en préparation dans la région des Balkans pour le Kosovo avec la participation des troupes américaines, ce qui pourrait entraîner un nouveau démembrement de la Serbie. La période pendant laquelle les autorités albanaises du Kosovo avaient dû former les municipalités des communautés serbes dans le nord de la province a expiré. C’était une condition convenue pour la poursuite des négociations entre Belgrade et Pristina. À la veille de l’expiration de «l’ultimatum serbe» des rumeurs sur la reprise des hostilités sont apparus. D’après les informations communiquées par un journal de Belgrade, Moscou aurait, par exemple, transmis des données de reconnaissance à Belgrade, selon lesquelles était prévue une attaque contre les enclaves serbes par les forces de l’armée du Kosovo. L’opération militaire des Albanais comprendrait l’occupation d’un certain nombre de régions serbes, que Pristina revendique, et se déroulerait sous le couvert des opérations de la force de maintien de la paix de l’OTAN, la KFOR (la Force pour le Kosovo).

L’Ukraine prévoit d’élargir les zones pour le déroulement des exercices militaires Sea Breeze vers l’année prochaine. Piotr Porochenko a déclaré que Kiev allait également augmenter le nombre de participants. «Le projet pour l’année prochaine est le suivant: augmenter le nombre de participants militaires à l’exercice, en particulier des forces navales, et élargir les zones des exercices Sea Breeze 2019», a fait savoir le Président ukrainien. Rappelons que les exercices militaires Sea Breeze ont eu lieu dans les régions d’Odessa et de Nikolaïev et dans la partie nord-ouest de la mer Noire. 19 pays-membres et alliés de l’OTAN y ont participé.

Les sanctions américaines imposées contre la Russie dans l’affaire Skripal transforme le système du droit international en «théâtre d’absurde». Le Conseil de la Fédération estime que les États-Unis utilisent ce type de restrictions pour dissuader la Russie et promouvoir leurs propres intérêts commerciaux. Les parlementaires ont également évoqué la possibilité d’appliquer la loi de contre-mesures. L’ambassade de Russie a qualifié les nouvelles sanctions de «draconiennes», ayant souligné que la partie américaine n’avait présenté aucune preuve de la culpabilité de Moscou dans l’empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)