Home / NEWS  / in French  / Actualités du jour, le 14 septembre 2018

Actualités du jour, le 14 septembre 2018

Les combattants islamistes ont tiré sur des quartiers civils de l’ouest de la ville syrienne d’Alep. Selon les médias locaux, 12 habitants de ces quartiers sont morts. On informe que le tir de roquettes a été mené depuis la banlieue d’Alep – al-Rachidin qui reste pour le moment sous le contrôle des islamistes.

Les présidents de la Turquie et de la Russie Recep Tayyip Erdoğan et Vladimir Poutine vont s’entretenir au sujet de la situation en Syrie. Selon Anadolu c’est le chef de la diplomatie turque Mevlüt Çavuşoğlu qui en a fait l’annonce. “Nous voyons que la situation à Idleb s’aggrave. Nous appliquons des efforts pour arrêter les attaques contre les civiles et nous sommes étroitement en contact avec la Russie et l’Iran à ce sujet”, a dit Çavuşoğlu lors de sa visite au Pakistan. D’après lui, les négociations auront lieu lundi 17 septembre. Une source de RIA Novosti dans l’administration du leader turc a informé que la rencontre pourrait avoir lieu à Sotchi.

Le groupement de troupes dans la région d’Azov sera renforcée par des forces spéciales, a communiqué le chef du service de gardes-frontière ukrainen Petro Tsiguikal. « D’ici la fin de l’année nous aurons près de 1000 d’effectifs de nos forces spéciales », — relate TASS ses paroles. Rappelons que l’Etat-major des Forces armées de l’Ukraine a décidé le renforcement du groupement des troupes dans la région d’Azov à cause d’actions soi-disant « agréssives » de la Russie.

Les amendements au document de l’ONU sur les sanctions contre la Corée du Nord proposés par la Russie a provoqué de l’irritation aux Etats-Unis, informe « Interfax ». « Il ne faut pas permettre à la Russie de revoir et d’entraver l’adoption de rapports indépentants de l’ONU sur les sanctions contre la Corée du Nord d’une seule cause qu’elle n’aime pas ce qu’il est écrit dans ces rapports », — a déclaré la représentante permanente américaine à l’ONU Nikki Haley. Elle a ajouté que le Comité a « cédé sous la pression russe » et a adopté les amendements. « C’est un précendent dangereux qui a taché un travail important du Comité », — a souligné la diplomate américaine en appelant à publier la version initiale du document sur la réalisation des sanctions contre Pyongyang adoptées par le Conseil de sécurite de l’ONU.

Le gouvernement japonais va maintenir la position qui ne admet l’accord de paix avec la Russie qu’après la résolution du différend territorial existant, a annoncé le prémier ministre Shinzō Abe. Lors des débats en cadre de la campagne éléctorale du président du Parti libéral-démocrate du Japon, Abe a dit que le président russe Vladimir Poutine a en effet proposé de « travailler comme il faut sur un accord de paix », mais Tokio garde la position qui prévoit « d’abord la résolution de la question territoriale », relate RIA Novosti. Il faut rappeler que dans le cadre du Forum économique oriental Poutine avait proposé de conclure un accord de paix sans préalables entre la Russie et le Japon d’ici la fin de l’année.

Les correspondants de guerre d’ANNA NEWS qui se réfèrent à l’agence SANA rapportent que les militaires américains mettent en place de nouveaux centres et bases opérationnels au nord de la Syrie. Les USA ont achevé la construction d’une base militaire dans la province de Deir ez-Zor, où la plupart des gisements pétroliers de Syrie sont concentrés. Selon les correspondants de guerre, la base militaire à Deir ez-Zor est située tout près du plus grand gisement pétrolier du pays El-Omar et de la localité de Hajin – le dernier rempart du groupement terroriste Daesh. La construction de nouveaux objets militaires américains affiche l’intention de Washington de maintenir sa présense à long terme dans la région .

Ivan Ignatiev spécialement pour Anna News.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)