Home / NEWS  / in French  / Actualités du jour, le 3 décembre

Actualités du jour, le 3 décembre

L’aviation de la coalition internationale sous commandement américain a effectué une frappe de quelques missiles contre des positions de l’armée de gouvernement syrienne, relate TASS en se référant à l’agence SANA. L’attaque a eu lieu à environ 20 heures près de la localité de Es Suhna. Des dégâts marériels ont été causés, il n’y a pas de victimes ni blessés. Rappelons qu’il y a une semaine la coalition avec les Etats-Unis en tête avait frappé le village d’al-Chaafa dans la province de Deir-ez-Zor qui a fait 14 morts parmi les civils. Le jour précédent on avait informé que suite à une frappe de la coalition contre la ville de Hajin 20 personnes sont mortes dont des enfants.

Les correspondants de guerre d’Anna News, en se référant à l’agence SANA, rapportent que des terroristes-kamikazes ont tenté de pénétrer dans un district contrôlé par les forces de gouvernement de la ville de Jubb al Ahmar, mais ils ont été détecté par des éclaireurs. Une fois le « groupe spécial » s’est approché d’un poste militaire, le feu a été ouvert ce qui a amené à la destruction de toute l’équipe. D’après une source militaire, au cours du combat les miliraires ont perdu un combattant. L’attaque a été menée par un groupe criminel de Tanzim Hurras ad-Din – la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Un groupe de sabotage et de reconnaissance des Forces armées de l’Ukraine a sauté sur son propre champ de mine en essayant de pénétrer sur le territoire de la RPL, au moins 5 militaires ukrainiens sont morts. L’incident s’est produit aux alentours de la localité de Sokolniki. En se retirant, les saboteurs ukrainiens ont abandonné un des combattants morts.

Les militaires des Forces armées de l’Ukraine et les agents du Service de sécurité de l’Ukraine, arrêtés après la provocation avec la violation de la frontière russe dans le détroit de Kertch, ont été mis en accusation, a fait savoir l’avocat Nikolay Polozov. Selon lui, l’accusation relevant de l’article « passage illégal de la frontière de la Fédération de la Russie » leur a été portée juste après leur arrestation, communique TASS. La peine prévue par cette accusation peut atteindre 6 ans de réclusion. La veille, on informait que la défense des marins ukrainiens, arrêtés après l’incident en mer Noire, fait tout son mieux pour les faire reconnaître prisonniers de guerre.

La secrétaire générale du parti de la chancelière allemande Angela Merkel Annegret Kramp-Karrenbauer a proposé d’interdire aux bâtiments russes de mer d’Azov d’entrer dans les ports européens et américains aussi bien que de revoir la position de Berlin sur le Nord Stream 2. « Je pense qu’il faut tirer des conclusions de l’experience qu’on a reçu, qui dit que notre ligne de comportement n’est pas encore suffisamment sévère. Sinon, Poutine ne se serait pas décidé à une telle démarche », cite ces paroles Deutsche Welle. Il s’agit de l’incident avec des marins ukrainiens dans le détroit de Kertch, où les bâtiments des forces navales ukrainiennes ont passé la frontière russe. Kramp-Karrenbauer a également appelé l’Union européenne à rediscuter la nécessité de la construction du gazoduc Nord Stream 2. Selon elle, ce sont les actions de la Russie qui en obligent.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)