Home / NEWS  / in French  / Actualités du jour, le 30 septembre 2018

Actualités du jour, le 30 septembre 2018

Lors d’une session de l’Assemblée générale de l’ONU le ministre des affaires étrangères de la Russie Sergueï Lavrov a annoncé le début des livraisons de systèmes de missiles sol-air S-300 en Syrie. Selon le ministre, les premiers complexes sont déjà transportés en République arabe, bientôt après la déclaration du président Vladimir Poutine à ce sujet. Les mesures prises visent à assurer la sécurité absolue du contingent russe. Par ailleurs, Lavrov a noté que le Ministère de la Défense russe a présenté aux partenaires étrangers un bilan complet de l’incident avec l’avion Il-20 abbattu, ce qui avait servi de cause pour les livraisons de S-300 en Syrie.

Le ministre des affaires intérieures américain Ryan Zinke a annoncé un possible blocus naval de la Russie afin de priver Moscou de contrôle des livraisons des ressources énergétiques au Moyen-Orient. « Les Etats-Unis, grâce à nos forces navales, sont capables de garantir l’ouverture des voies maritimes et, si nécessaire, de les bloquer pour que les vecteurs russes n’entrent pas au marché », — a-t-il dit lors de son discours à Pittsburgh. Le ministre américain est sûr que l’activité de la Russie au Moyen-Orient s’explique par la volonté du Krémlin de mettre en place des livraisons des ressources énergétiques dans la région, comme cela se fait actuellement en Europe. Zinke a prétendu que les ventes du pétrole et du gaz sont la seule source des revenus de l’économie russe. En outre, il a souligné la ressemblence des situations russe et iranienne. Il a informé qu’il y a une solution militaire, à laquelle il préfère ne pas recourir, aussi bien que celle économique, qui consiste en pression et évincement des ressources du concurrent. “Nous pouvons le faire car les Etats-Unis sont le plus grand producteur du pétrole et du gaz”, a ajouté le chef du ministère.

Aujourd’hui en Macédoine a lieu le référendum sur le changement de nom du pays, relatent les représentants de la Comission nationale électorale. Le référendum qui se terminera à 20 h, heure à Moscou, porte un caractère consultatif, et pour réussir il faut une participation de plus de 50% des électeurs. La population doit répondre à la question si elle est d’accord d’accueillir l’accord entre la Macédoine et la Grèce et si elle soutient l’adhésion à l’Union Européenne et à l’OTAN. Rappelons que depuis plus de 25 ans les autorités gréques ont exigé de ses voisins de nord le changement de nom du pays à cause de l’existence en Grèce d’une région historique et administrative qui porte le même nom. Le 17 juin 2018 ce litige a abouti à la signature d’un accord international, en conformité avec lequel la république de Macédoine a accépté de changer de nom. La variante principale pour le moment est « la Macédoine du Nord ». L’accord avec la Grèce ouvre devant Skopje les portes à l’UE et l’OTAN car auparavant Athènes bloquaient toutes négociations sur l’integration européenne de la Macédoine avant qu’elle ne change de nom.

Le ministre des affaires étrangères hongrois Péter Szijjárto est entré dans une base du site ukrainien “Mirotvorets”. Les raisons de l’enregistrement sont “l’atteinte à la souveraineté et l’integrité territoriale de l’Ukraine », « l’incitation et le soutien des tendances separatistes”, “la participation à l’organisation d’une provocation”. Mercredi Szijjárto a déclaré au chef de la Diplomatie ukrainien Pavlo Kilmkine que Petro Porochenko soutenait l’incitation à la haine vis-à-vis des Hongrois. Klimkine, à son tour, a dit qu’il n’existait pas d’avancées dans toutes les questions-clés avec la Hongrie. Avant de cela, il avait très négativement réagi à la délivrance aux Ukrainiens de passeports hongrois dans une ville de Beregovo qui se situe près de la frontière. Il faut rappeler que plus tôt Szijjárto a appris avec la perplexité la décision de Kiev de transférer les troupes ukrainiennes en Transcarpatie, ayant souligné que la concentration des troupes près de la frontière avec un pays-membre de l’OTAN est “assez étrange”.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)