Home / NEWS  / in French  / Actualités du jour, le 4 septembre 2018

Actualités du jour, le 4 septembre 2018

Pour éviter une catastrophe humanitaire les troupes du gouvernement syrien aussi bien que l’Iran et la Russie devraient renoncer à une libération de force de la province d’Idleb au nord du pays, — a déclaré le président américain Donald Trump. « Le président Bachar el-Assad ne doit pas imprudemment attaquer Idleb », — a-t-il écrit dans son Twitter. « Les Russes et les Iraniens commetront une grave érreur humanitaire s’ils participent à cette potentiel tragédie humaine. Elle pourrait engendrer des centaines de milliers de morts », communique les propos de Trump « Interfax ». La province d’Idleb est considérée comme le dernier rempart des groupements terroristes en Syrie.

Une attaque commise par les combattants du mouvement radical des talibans (interdit en Russie) a fait au moins 16 morts parmi les représentants des forces de sécurité de l’Afghanistan, encore 15 militaires sont bléssés, informe RIA « Novosti » en se référant à la chaîne 1TV. Selon les informations fournies par la chaîne, les talibans ont attaqué un district de la province de Paktiyâ la nuit de 4 septembre. On précise qu’au cours du combat 28 talibans ont été tués.

Les forces aériennes de la Syrie ont commencé à frapper les positions des djihadistes dans la province d’Idleb. Selon le communiqué de l’armée syrienne, les forces aériennes ont effectué quelques frappes contre les positions de l’adversaire dans la zone de la ville de Jisr al-Choghour. L’attaque visait les localités aux mains des djihadistes des organisations « Hayat Tahrir al-Cham » et « Le Parti islamique du Turkestan » (toutes deux interdites en Russie).

Comme en informent les correspondants de guerre d’ANNA NEWS, la coalition internationale avec les Etats-Unis en tête continue de renforcer sa présence militaire sur le territoire de la province de Deir ez-Zor sous le couvert d’une opération contre les terroristes de Daesh qui se cachent près de la localité de Hajin. De nouvelles bases de l’alliance occidental sont dépoyées dans cette partie de la région. En outre, selon les correspondants de guerre, les camions-citernes sont arrivés vers le site pétrolier d’Al Omar, escortés par des militaires américains. Cela témoigne du fait que les Etats-Unis continuent d’extraire illicitement du carbone.

Le président russe Vladimir Poutine envisage visiter l’Arabie Saoudite, pourtant la date n’est pas encore fixée. C’est ce qu’a annoncé le porte-parole du chef d’Etat Dmitri Peskov. « Le roi saoudien qui avait été en visite en Russie a invité Poutine à visiter Riyad », a rappelé Peskov. Il a également noté que la question était discutée lors des contacts au niveau diplomatique qui ont eu lieu après. « Dès que les delais auront été fixés, nous vous informerons », — a promis Peskov.

Le commandement opérationnel de la RPD, en se référant aux renseignements récupérés, a informé qu’un grand nombre de mercenaires étrangers seraient arrivés dans le Donbass. Parmi eux – des militaires américains et canadiens de haut rang. « Nos services de renseignement rapportent l’arrivée d’un grand nombre des militaires étrangers dans les unités de la 56ème brigade d’infaiterie motorisée et la 406ème d’artillerie qui sont concentrées près de la localité d’Ourzouf », a communiqué dimanche le représentant du commandement opérationnel de la RPD Daniil Bezsonov. Il indique en plus qu’un groupe de militaires américains et canadiens de haut rang est arrivé à l’Etat-major du groupe opérationnel « l’Est » des Forces armées de l’Ukraine. Ivan Ignatïev spécialement pour Anna News.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)