Home / NEWS  / in French  / Actualités du jour, le 8 octobre 2018

Actualités du jour, le 8 octobre 2018

Lors de sa visite en RPDC, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a discuté avec le leader nord-coréen Kim Jong-un la possibilité de créer un bureau de coordination des Etats-Unis à Pyongyang en réponse aux efforts de la Corée du Nord de la dénucléarisation, relate RIA « Novosti ». Au cours de la visite les partis ont abordé l’adoption de la déclaration sur la fin de la guerre et les mesures appropriées de la part des Américains, y compris la création d’un bureau de coordination à Pyongyang. En retour, la Corée du Nord a déclaré être prête à inviter des inspecteurs sur le site où les engins de missiles sont testés et au démontage d’un objet militaire à Nyongbyon et a proposé le démantèlement de missiles balistiques intercontinentales.

L’armée irakienne, avec le soutien de la milice chiite des Hachd al-Chaabi, a engagé l’opération miliraire aux alentours de la ville de Tall Afar a proximité de la frontière syrienne. L’opération vise à éliminer les « cellules dormantes » de l’organisation Daesh, qui est interdite en Russie, aussi bien que le déminage du territoire. Les forces de l’ordre vont faire une attention spéciale aux crêtes Mal et Yaran où, d’après leurs informations, les islamistes installent leurs cachettes avec des armes et des abris.

Malgré la création d’une zone démilitarisée, les combattants de groupements radicaux de l’opposition armée ont continué de mener des incursions sur les positions de l’Armée arabe syrienne. Selon les correspondants de guerre d’Anna News, une tentative d’attaque de Jaych al-Ezzah a été étouffée par les militaires syriens. Un groupe d’islamistes a été observé non loin de la localité Murek, près de laquelle un point d’observation turc est disloqué. Suite aux affrontements déclenchés quelques combattants ont été éliminés. Il faut rappeler que les leaders des groupements islamistes « Tahrir al-Cham », « Parti islamique du Turkestan » et « Ahrir al-Cham » ont refusé de respecter le régime de la zone démilitarisée.

Moscou et Ankara ont défini les frontières de la zone démilitarisée en cours de création dans la province syrienne d’Idleb, a déclaré le chef adjoint de la Diplomatie russe Sergueï Verchinine. Le dipomate a également noté que la Turquie travaille sérieusement sur le bornage de l’opposition et des terroristes à Idleb, communique RIA « Novosti ». Selon lui, une fois le bornage à Idleb est fait, les terroristes s’enfonceraient dans la province. Comme les médias turcs en informent, tous les formations de combattants de « l’opposition modérée » ont déjà quitté la zone tampon dans la province d’Idleb. La coalition « Le front pour la libération nationale » a notamment retiré ses forces. Si cette information se confirme, dans la zone tampon ne resteront que les combattants des groupements terroristes tels que Hayat Tahrir al-Cham.

Les correpondants de guerre d’Anna News, qui se réfèrent à l’agence SANA, rapportent que les hélicoptères de la coalition internationale ont retiré quelques terroristes de Daesh de la province syrienne de Deir ez-Zor. « Les hélicoptères de la coalition internationale ont retiré, samedi, quelques combattants de Daesh de nationalités différentes du territoire, où les forces des terroristes sont concentrés, près du village de Al-Chaafa au sud-est de Deir ez-Zor », informent nos correspondants. Ils ont également fait savoir que la coalition a débarqué ses soldats du côté du village El-Murachida, contrôlé par les terroristes. Plus tôt le ministre des affaires étrangères syrien Walid al-Mouallem avait déclaré que sur sa base d’al-Tanf les Etats-Unis forment les terroristes de Daesh.

Ivan Ignatiev spécialement pour Anna News.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)