Home / NEWS  / in English  / Donbass. Bilan de la semaine

Donbass. Bilan de la semaine

La situation le long de la ligne de contact a considérablement changé après l’introduction de la loi martiale en Ukraine. Les actions des Forces armées de l’Ukraine ont intensifiées sur plusieurs axes, comme en témoigne le nombre croissant de pilonnages contre les territoires des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et Lougansk, ainsi que la démonstration ouverte de l’équipement militaire par la partie ukrainienne sur la ligne de front. Les services de reconnaissance de la RPL ont fourni une vidéo où l’on peut clairement voir les contours d’un char masqué. C’est notamment depuis là que l’on pilonne les positions de la milice populaire.

Dans la nuit du 13 au 14 décembre, les Forces armées de l’Ukraine ont effectué un pilonnage de grande envergure contre le district de Novoazovski. «À la suite du pilonnage, le seul magasin à Kominternovo a brûlé. La situation est pour le moment tendue», a indiqué le service de presse de l’administration du district.

Il reste très peu d’habitants dans les localités sur la ligne de front autour de Donetsk. La plupart d’eux ont dû abandonner leurs logements pour échapper aux pilonnages incessants de la partie ukrainienne. Les habitants de l’une de ces localités de Spartak vivent au sous-sol. Ils sont exposés aux pilonnages quotidiens et espèrent qu’après les élections les choses changeront.

La gestion de la milice populaire de la RPD a demandé aux organisations internationales de ne pas permettre aux Forces armées de l’Ukraine d’effectuer une attaque chimique à Marioupol, selon le chef du service de presse de la gestion de la milice populaire Daniil Bezsonov. Il s’est également adressé aux habitants de Marioupol et a vivement recommandé de quitter l’éventuelle zone de la contamination chimique dans les plus courts délais. Dans le cas contraire, il conseille de se munir de moyens de protection individuelle. Les enfants sont appelés à ne pas aller aux écoles maternelles et aux écoles. Auparavant, il avait été signalé que les structures de force ukrainiennes avaient emmené plusieurs bidons d’ammoniac sur le territoire de la conserverie à Marioupol afin d’effectuer une attaque chimique.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)