Home / NEWS  / in French  / El golpe militar en Sudán || Noticias de última hora, el 11 de abril de 2019

El golpe militar en Sudán || Noticias de última hora, el 11 de abril de 2019

Les militaires de la RPD avaient déjoué une tentative d’attaque des forces armées de l’Ukraine contre des membres de la mission de l’OSCE, a informé le porte-parole du commandement opérationnel de la république Daniil Bezsonov. Selon lui, la voiture de l’OSCE était sur le chemin de patroullage alors que les forces ukrainiennes avaient tenté de larguer deux mines depuis un drone. Les militaires de la PRD avaient détécté l’appareil à temps et l’avaient descendu. Bezsonov a souligné que la diversion était déstinée à accuser la RPD de l’attaque en provoquant ainsi des répercussions dans la communauté internationale. Plus tard la deuxième tentative de diversion avait eu lieu, a-t-il ajouté. « Sûr que dans la zone de la localité de Dolomitnoe travaille une équipe de l’OSCE, le commandant de la 30e brigade motorisé Garaz a ordonné d’ouvrir le feu de mortiers contre cette zone », — a dit le porte-parole, en ajoutant que les militaires de la RPD n’avaient pas riposté, informe RIA Novosti.

La coalition dirigée par l’Arabie Saoudite a mené des frappes aériennes contre des positions des rebelles houthis, partisans du mouvement Ansar Allah à la capitale Sana, relate la chaîne Al Arabiya. Les frappes de la coalition ont été menées contre des bases et des véhicules des houthis – camions militaires. Rappelons que le Yémen est enfoncé dans la guerre civile depuis 2014, où les forces de gouvernement combattent contre les rebelles-houthis. Maintenant la capitale Sana est contrôlée par les formations armées Ansar Allah. Selon les houthis et les médias qui les soutiennent, suite aux raids aériennes des enfants sont morts.

Kiev continuera de diriger des navires par le détroit de Kertch, car le renoncement au passage signifierait que l’Ukraine renonce à la mer d’Azov et à ces territoires. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la défense de l’Ukraine Stepan Poltorak, relate NewsOne. Poltorak a noté qu’il ne fallait le tenter que dès que les forces navales et les partenaires étrangers de l’Ukrine y auraient été prêts, informe RIA Novosti.

Dans la sorée de ce jeudi, le ministre de la défense du Soudan Awan Ibn Ouf a prêté serment en tant que chef du conseil militaire du pays, relate RIA Novosti avec la référence à la chaîne Al-Arabiya. Son adjoint est désormais le chef de l’état-major Kamal Abdul-Maarouf. Rappelons que le 11 avril un coup d’Etat militaire etait survenu au Soudan, le président Omar el-Béchir avait été destitué. La police nationale avait annoncé l’amnistie de tous les prisonniers politiques. Plus tard, le ministre de la défense Awan Ibn Ouf avait déclaré que le président était arrêté et que le pouvoir passait au conseil militaire qui gouvernerait l’Etat pendant deux ans.

Le mouvement afghan des talibans (interdit en Russie) a annoncé le début de l’offensive annuelle – l’opération « Victoire ». « Nos engagements du djihad ne sont par encore accomplis. Bien qu’une partie importante de notre patrie soit libérée d’ennemis, les forces d’occupation étrangères continuent d’influencer militairement et politiquement notre pays musulman », — cite « Interfax » la déclaration diffusée par le mouvement. L’opération qui sera menée à travers tout l’Afghanistan vise à « exterminer l’occupation » et à « purifier notre Patrie musulmane d’intervention et de corruption », note-t-on. Partant, un représentant du ministère de la défense a fait remarquer que la déclaration des talibans n’était qu’«une pure propagande». « Les talibans ne réussiraient à ses objectifs malintentionnés, et toutes leurs opérations sont vouées à l’échec, comme il l’a été au cours des années précédentes », — a-t-il déclaré.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré qu’il s’opposait contre le début des négociations commerciales entre l’UE et les Etats-Unis, car l’administration de Trump ne respectait pas l’accord de Paris sur le climat. Selon Macron, « la France est contre le début des négociations commerciales avec les Etats-Unis, qui violent le cadre de l’accord de Paris », relate TASS. Après, le ministre de la transition écologique de la France François de Rugy a déclaré que Paris était contre l’octroi à la Commission européenne du mandat pour les négociations commerciales. « Evidemment, la France serait le seul pays qui votera contre », — cite AFP le représentant de l’administration de Macron. Il a également souligné la pression de la part de Washington dans les questions commerciales et son refus de revoir les droits de douane introduits. Rappelons que plus tôt Trump avait confirmé l’intention d’introduire des taxes sur des marchandises provenant de l’UE en réponse à l’aide de celle dernière à la société aéronautique Airbus.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)