Home / NEWS  / in French  / Guaidó ne négocie pas avec Maduro

Guaidó ne négocie pas avec Maduro

Le président américain Donald Trump a déclaré qu’on est parvenu à un accord avec les démocrates sur l’annulation du plus long shutdown de l’histoire, qui avait duré 35 jours, mais le gouvernement reprendrait son travail seulement pour 3 semaines, jusqu’au 15 février. On suppose que d’ici là on négocierait du budget à long terme. En outre, Trump a déclaré que si la Maison-Blanche ne parvenait pas à un accord avec le Congrès sur l’allocation de 5,7 milliards de dollars pour la construction d’un mur sur la frontière avec le Mexique, il irait fermer le gouvernement ou employer ses pouvoirs prévus par les lois et la constitution des Etats-Unis et indroduire du 15 février l’Etat d’urgence.

Au moins 50 personnes mortes, encore 200 disparues après la rupture d’un barrage à l’Etat de Minas Gerais au sud-est du Brésil, informe « Interfax » avec la référence à la chaîne brésilienne « Globo ». L’incident a eu lieu sur la mine Mina Feijao près de la ville de Brumandinho. Le barrage appartien à la société minière Vale. La compagnie a annoncé qu’on avait découvert 100 de 300 employés qui travaillaient dans la zone de l’incident à ce moment-là. Les eaux débordées ont atteint les bâtiments administratifs de la société et le quartier résidentiel voisin. Les pompiers et les secouristes sont envoyés au lieu de l’incident.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré qu’il était prêt à se rencontrer avec le président autoproclamé Juan Guaidó sans préalables. Pourtant le leader de l’opposition, en intervenant devant ses partisans, a dit qu’il « n’est pas disposé pour un dialogue mensonger avec le gouvernement de Maduro». Guaidó a déclaré qu’il ne négociait pas avec le président légitime Nicolas Maduro car le gouvernement « cherche à gagner du temps ». « Le seul possible sujet à discuter doit devenir actuellement la tenue des élections libres », — le cite TASS. Rappelons que plus tôt, les Etats-Unis avaient reconnu le leader de l’opposition le président du Venezuela en exigeant la démission de Maduro. En réponse, le président vénézuélien avait rompu les rapports diplomatiques avec les USA et avait annoncé la fermeture des représentances diplomatiques de Venezuela aux Etats-Unis.

Washington a demandé à Moscou d’aidier à trouver « un bon ordre du jour » pour les négociations avec la RPDC « sur des aspects concrets de la dénuciéarisation », — a informé le chef adjoint de la Diplomatie russe Igor Morgoulov. Morgoulov a tenu, ce vendredi, une entrevue avec le représentant spécial du département d’Etat pour la Corée du Nord Stephen Biegun à Washinton, « la rencontre a été, en général, constructive », relate RIA « Novosti ». Les Etats-Unis espèrent que le nouveau sommet avec la RPDC « donnera une impulsion au passage des discussions de la dénucléarisation sur le plan practique », — a dit Morgoulov, en ajoutant que la Russie était prête « avec les autres participants du processus des négociations à contribuer aux discussions des mesures et des pas concrèts », visant à régler la situation dans la région.

Suite à la pression de la part des Etats-Unis, la Banque d’Angleterre a rejeté la demande du président vénézuélien Nicolas Maduro de retourner l’or qui appartient à son pays, relate RIA « Novosti » avec la référence à l’agence Bloomberg. Les sources de l’agence informent qu’il s’agit des lingots d’or d’un montant de 1,2 milliards de dollars. La banque a décidé de ne pas retourner l’or apès la pression exercée par le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, le conseiller du président américain à la sécurité nationale John Bolton et d’autres fonctionnaires américains sur Londres à ce sujet. Les Etats-Unis veulent diriger les actifs vénézuéliens étrangers à Juan Guaidó qui s’était proclamé le président du Venezuela et augmenter ainsi ses chances à s’emparer du contrôle sur le gouvernement.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)