Home / NEWS  / in French  / Israël a frappé contre la bande de Gaza

Israël a frappé contre la bande de Gaza

Dans la nuit au vendredi, les militaires israéliens ont attaqué près de 100 cibles dans la bande de Gaza en réponse aux frappes de missiles contre Tel Aviv depuis le territoire paléstinien, a informé le porte-parole de l’armée Avihai Edrei. « En réponse aux frappes de missiles contre Israël environ 100 cibles terroristes ont été touchées à travers toute la bande de Gaza », — le cite RIA « Novosti ». Israël a confié la responsabilité des frappes au mouvement Hamas qui gouverne dans l’enclave. Dans la soirée du jeudi deux missiles ont été lancés contre Tel Aviv depuis la bande de Gaza, ce qui a fait déclencher les sirènes de l’alerte aérienne dans la ville. On rapporte aussi que cinq autres missiles ont été lancés par les Paléstiniens contre les régions du sud d’Israël.

2 RPDC – Etats-Unis

L’administration nord-coréenne envisage la possibilité de suspendre les négociations ultérieures avec les Etats-Unis sur la dénucléarisation, a informé la ministre des affaires étrangères adjointe de la république Choe Son-hui. « Nous n’avons pas l’intention de céder aux demandes des Etats-Unis sous n’importe quelle forme, ni, d’autant plus, de mener des négociations pareilles », — la cite TASS. La représentante du ministère nord-coréen a souligné que Kim Jong-un allait prochainement intervenir officiellement pour annoncer sa décision sur les futures actions de la RPDC après le sommet raté à Hanoi. Rappelons qu’au cours du sommet, Kim Jong-un avait proposé à Donald Trump de démonter le centre nucléaire à Yongbyon en échange d’une levée partielle des sanctions. Pourtant la partie américaine avait considéré les concessions de la Corée du Nord insuffisantes, et finalement le sommet avait terminé avant terme et sans accords.

3 Frontière russe

L’OTAN transfère des troupes vers la frontière russe, a déclaré le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité de la Russie Mikhaïl Popov. Selon lui, pendant deux ans le nombre du contingent de réaction rapide de l’OTAN a augmenté de plus de 1,5 fois – de 25 milles à 40 milles militaires. Il a constaté que les dangers militares qui viennent des Etats-Unis et de l’OTAN se transfèrent déjà en menaces militaires à la Russie. Popov a également rappelé que dans les pays baltes des unités tactiques régimentaires multinationales sont déployés, dont le nombre atteint mille personnes pour chaqune. En outre, l’alliance réanime le système de transferts transatlantiques des troupes de soutien des Etats-Unis et du Canada en Europe, qui avait existé pendant la guerre froide, pour le déploiement de grands unités conjointes sur la frontière russe. Plus tôt, le secrétaire général Jens Stoltenberg avait appelé à ne pas estimer l’expanstion de l’OTAN à l’est comme une provocation contre la Russie.

4 Etats-Unis

Les Etats-Unis ont commencé de produire des composants pour les essais des missiles non-nucléaires basés au sol, interdits par le Traité FNI, relate TASS en se référant à la déclaration de la porte-parole du ministère de la défense américaine, la lieutenant-colonel Michelle Baldanza. « En employant les moyens alloués par le Congrès en année financière 2019, les Etats-Unis ont commencé la production des composants pour assurer les essais sur la stade de mise au point des missiles non-nucléaires basés au sol », — a-t-elle déclaré. Cependant la porte-parole du ministère a refusé de nommer les dates concrètes des essais.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)