Home / NEWS  / in French  / Kosovo va créer une armée indépendante Actualités du jour, le 18 décembre

Kosovo va créer une armée indépendante Actualités du jour, le 18 décembre

L’Assemblée générale de l’ONU a soutenu la résolution avancée par l’Ukraine sur la « militarisation de la Crimée et de la ville de Sébastopol, de la mer Noire et de celle d’Azov ». 66 Etats ont voté pour la résolution ukrainienne, 19 se sont prononcés contre, 72 délégués se sont abstenus. Le document exprime « une sérieuse préoccupation par la militarisation en train de progresser de la Crimée par la Russie », condamne « la construction et l’ouverture du pont sur le détroit de Kertch » et « la présence militaire en expansion de la Fédération de la Russie dans les régions des mers d’Azov et Noire, aussi bien que dans le détroit de Kertch, et la limitation de la navigation internationale ».

Le Japon a adopté un nouveau programme de renforcement de la défense nationale pour les dix ans à venir. Sa réalisation prévoit des sommes record, informe TASS. Selon les dispositions du programme, publiées ce mardi par le ministère de la défense du Japon, pour les premières cinq ans de réalisation du programme on envisage de dépenser 238 milliards de dollars. Le Japon va notamment poursuivre les travaux de création du premier porte-avions national sur le base du porte-hélicoptères de la flotte « Izumo » et acquérir 18 intercepteurs du décollage court et atterrissage vertical F-35B pour les déployer sur ce porte-avions. En outre, dans les dix prochaines années, le Japon entend déployer 2 compèxes de défense antiaérienne Aegis Ashore. Le programme souligne également la nécessité de la rivalité stratégique avec la Chine et la Russie.

La décision du Kosovo non-reconnu de créer une armée indépendante viole la résolution de l’ONU et doit être immédiatement annulée, a déclaré le représentant permanent de la Russie à l’ONU Vassili Nebenzia lors d’une réunion urgente du Conseil de sécurité de l’organisation. « En ce qui concerne la décision sur la création des forces armées du Kosovo, qui viole la résolution 1244, elle doit être immédiatement annulée », — le cite TASS. Nebenzia a souligné que « l’entrée sur la scène des forces armées du Kosovo représente une menace à la paix et la sécurité dans la région et risque de répéter le conflit armée ». Le représentant russe a également déclaré que la politique irresponsable de l’Union européenne envers Kosovo a franchi la limite dangereuse. « On ne peut pas appeler la réaction de l’UE à la dernière décision de Pristina que impuissante », — a-t-il dit. Rappelons que vendredi dernier les parlementaires kosovars avaient voté pour la création de sa propre armée. Le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a déploré cette décision du Kosovo.

La Douma d’Etat a définitivement adopté dans la troisième lecture la loi qui déclare indésrables sur le territoire de Russie les organisations qui interviennent dans les élections, relate « Interfax ». La loi prévoit la possibilité de déclarer indésirable sur le territoire russe l’activité d’une organisation étrangère ou internationale, si elle favorise ou met obstacle à l’enregistrement des candidats, des listes des candidats, à l’élection des candidats enregistrés, aux initiatives de référendum et à son tenue, aux résultats d’élections ou d’un réferendum. L’exclusion est la participation des organisations étrangères aux campagnies électorales en tant qu’observateurs.

Les unités de cybersécurité des forces armées de l’Ukraine sont placées en état d’alerte, a informé le chef de la direction générale des transmissions et des systèmes informatiques de l’état-major général Vladimir Rapko. « Les unités correspondantes ont établi une compatibilité et une coopération totale avec les sujets responsables de la cybersécurité en Ukraine. Avec l’introduction dans 10 régions ukrainiennes de la loi martiale, cette coopération ne s’est que consolidée. Les unités des forces armées de l’Ukraine, responsables de la cybersécurité, ont passé au régime de guerre de son service », — cite Rapko RIA « Novosti ». Il a déclaré que depuis 2014 on fixe l’augmentation du nombre de cyberattaques visant à endommager les systèmes de direction et de transmission des forces armées de l’Ukraine. En février la chambre des représentants du congrès américain avait adopté, en majorité, un projet de la loi sur l’aide à l’Ukraine dans l’« opposition à la Russie » dans le cyberespace.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)