Home / NEWS  / in English  / L’Inde exige la cessation du feu || Bilan de la semaine

L’Inde exige la cessation du feu || Bilan de la semaine

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’il n’allait annuler les acquisitions des systèmes antiaériens S-400 et il considérait la question close. « Le sujet des S-400 est résolu, nous n’allons aucunement y renoncer. Nous sommes convenus avec la Russie et nous aurons, peut-être, la production conjointe », — a dit Erdogan cité par TASS. « Peut-être, après les S-400 nous examinerons les variantes avec les S-500 » — a ajouté le leader turc. Rappelons que dans le cas où Ankara ne renonce pas à l’acquisition des complexes russes, Washington va passer en revue les arrengements sur la participation de la Turquie au programme de la mise au point des chasseurs F-35 en menaçant également de sanctions contre la Turquie.

Les Etats-Unis sont prêts a adopter des sanctions contre les banques étrangères qui travaillent avec le président vénézuélien Nicolas Maduro et son gouvernement, a déclaré un haut fonctionnaire la Maison-Blanche. Selon le représentant de l’administration américaine, le gouvernement de Maduro collabore avec des établissements financiers étrangers afin de retirer son argent et les cacher, relate TASS. Le représentant de la Maison-Blanche a promis que les autorités américaines allait, sous peu, nommer ses établissements. « Nous adopterons des sanctions contre certains d’entre eux dans les prochains jours et semaines », — a conclu le représentant de l’exécutif américain en refusant de révéler les détails de ces mesures.

Les troupes governementales syriennes ont effectué des frappes de missiles et d’artillerie contre des positions des groupes criminels au nord du gouvernorat de Hama en réponse aux tirs de mortiers contre la ville de Djourine. Selon l’agence SANA, les forces gouvernementales ont attaqué des bases des groupes terroristes Jabhat al-Nosra et Kataib al-Izza dans la région de Qalaat al-Madiq et la pleine de Sahl el-Ghab, d’où les terroristes pénètrent régulièrement au profondeur du gouvernorat de Hama pour attaquer les lieux de déploiement des forces de gouvernement, relate TASS. Au cours de l’attaque de l’armée syrienne des fortifications, des points de commandement et des dépôts d’armes ont été détruits. Deux commandants terroristes Madjid al-Seyid et Abdel Khaimid Sanjavi et un groupe de mercenaires ont été éliminés.

L’Inde a exigé du Pakistan la cessation immédiate des tirs sur le territoire contesté du Cachemire, contrôlé par New-Delhi, au cours desquels au moins quatre civils sont morts. Les représentants du commandement militaire des deux pays ont eu une discussion sur le système de communication urgente, et l’Inde a exigé la cessation de feu traversant la ligne de controle contre la population civile, relate TASS. La chaîne NDTV en se référant à des sources informe que la partie indienne a déclaré que les tirs ultérieurs provoqueront pour le Pakistan « des conséquences affreuses ». Les sources de la chaîne communiquent aussi que le Pakistan déploie des troupes et du matériel supplémentaires lelong la ligne de contrôle, qui sépare le Cachemire contesté. Selon ces informations, Islamabad y trasfère des unités de la frontière avec l’Afghanistan.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)