Home / NEWS  / in English  / La Chine est prête à accorder une assistance au Venezuela

La Chine est prête à accorder une assistance au Venezuela

Le sénateur républicain du Texas Ted Cruz, qui préside la sous-commission de l’aviation et de l’espace, a appelé à suspendre l’exploitation des avions Boeing 737 MAX 8 aux États-Unis «jusqu’à ce que la Federal Aviation Administration ne confirme la sécurité de ces avions», rapporte TASS. Plus tôt, la décision de suspendre tous les vols des avions Boeing 737 MAX 8 sur l’ensemble du territoire de l’UE a été adoptée par l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA), ainsi que par des dizaines d’autres pays, dont la Turquie, la Chine, le Mexique et la Corée du Sud. Pour rappel, l’avion Boeing 737 Max 8 s’est écrasé le 10 mars en Éthiopie, tous les 157 passagers ayant trouvé la mort. C’est la deuxième catastrophe d’un tel avion en moins de six mois.

2. Le Venezuela

L’électricité est en grande partie revenue dans les maisons et dans les rues de Caracas, bien que le métro dans la capitale du Venezuela ne marche toujours pas et qu’il y ait de graves problèmes d’approvisionnement en eau, rapporte TASS. L’éclairage public et les feux de circulation, ainsi que des petits magasins ont repris leur fonctionnement. Bien que les grands supermarchés n’aient pas encore ouvert, la situation avec les réseaux mobiles et l’Internet mobile s’est considérablement améliorée. Pour rappel, le soir du 7 mars, Caracas et la plupart des États vénézuéliens sont restés sans alimentation électrique. Le Président du pays, Nicolas Maduro, a qualifié l’accident de «guerre électrique», déclenchée contre Caracas par «l’impérialisme américain» avec la participation de complices dans une société d’énergie locale.

3. Le Royaume-Uni

La chambre des communes du Royaume-Uni a voté mardi à nouveau contre l’accord de Brexit conclu par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles, rapporte Interfax. 391 députés ont voté contre l’accord, alors que 242 députés ont voté pour. Après l’échec du premier vote, Theresa May a essayé d’obtenir des garanties de l’Union Européenne sur un «plan d’assurance» pour la frontière irlandaise, dont les accords ont suscité le mécontentement de nombreux membres du Parlement. Après le refus de la chambre des communes d’approuver un accord avec l’UE, May a déclaré que le 13 mars les parlementaires seront en mesure de voter sur la possibilité de quitter l’UE sans accord avec Bruxelles. La Première ministre a également confirmé que si les parlementaires rejetaient la possibilité de Brexit sans accord, le 14 mars, la Chambre des communes serait saisie de la nécessité de reporter la date de sortie du pays de l’UE du 29 mars à une date ultérieure.

4. La Chine — le Venezuela

Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères de la Chine, Lu Kang, a déclaré que les autorités chinoises étaient prêtes à aider le Venezuela à rétablir le système d’approvisionnement en énergie. «La Chine est prête à aider le Venezuela et à accorder le soutien technique dans la restauration du système d’approvisionnement en énergie», a déclaré Lu Kang cité par RIA Novosti. Dans le même temps, il n’a pas répondu à la question de savoir si les spécialistes chinois participeraient à l’enquête sur les raisons de la panne d’électricité au Venezuela. Auparavant, le Président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé son intention de demander de l’aide à un certain nombre d’États, dont la Russie et la Chine, pour enquêter sur l’attaque contre le réseau électrique perpetrée en République bolivarienne.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)