Home / NEWS  / in French  / Les États-Unis craignent les systèmes S-400 russes Actualités du jour, le 10 janvier

Les États-Unis craignent les systèmes S-400 russes Actualités du jour, le 10 janvier

La délégation russe reprendrait le travail à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe si le règlement comprend des amendements qui ne permettent pas la discrimination des délégations nationales, a déclaré le président du comité de la Douma d’Etat aux affaires étrangères Leonid Sloutski. « Nous, la délégation russe, ne continuerons à participer au travail de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe que si le règlement de l’Assemblée parlementaire comprend des paragraphes, des amendements qui feraient que toute délégation formée par le parlement d’un Etat-membre du Conseil de l’Europe ne puisse pas êtré privée de son pouvoir ou de leur partie par l’Assemblée parlementaire », — cite RIA « Novosti » sa déclaration. Rappelons que la Douma d’Etat avait reçu la proposition de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe de former une délégation russe pour participer à la session de l’Assemblée en janvier.

Le tribunal du district Obolon de Kiev envisage de tenir ce 10 janvier une session sur l’affaire du capitaine du senneur « Nord » Vladimir Gorbenko, informe « Interfax » en se référant à la déclaration faite par son avocat Dmitri Cherbina. Le défenseur croit que le procès peut traîner sur 6 mois ou plus. Gorbenko est inculpé de la violation des règles de l’entrée et sortie du « territoire occupé », comme on qualifie la Crimée en Ukraine, est de la pêche illégale.

Le ministère des affaires étrangères japonais a déclaré que Tokyo allait promouvoir le processus de négociations avec la Russie « partant de sa position de base ». « Le gouvernement du Japon, partant de sa position de base, qui consisite en coclusion de l’accord de paix en résolvant le problème territorial », — cite RIA « Novosti » un représentant du ministère japonais. Rappelons que, plus tôt, l’ambassadeur du Japon en Russie avait été invité au ministère des affaires étrangères russe suite à des déclarations incorrectes de l’administration japonaise qui faussaient les arrengements entre les leaders des deux pays. Il s’agit notamment des déclarations sur la nécessité de « parvenir à la compréhension » par les habitants des Kouriles du sud concernant « le passage territorial des îles au Japon » et sur « le refus de demande des compensations de la part de la Russie » au Japon et aux anciens habitants japonais pour « l’occupation des îles de l’après-guerre ».

Le projet de la loi qui met, de facto, un veto sur la préparation des actes juridiques, qui excluent les îles Kouriles de Russie, et qui établit les principes de l’examen des revendications territoriales sur la Russie de la part du Japon, est présenté à la Douma d’Etat. Le document fixe le fait que les îles Kouriles « font une partie intégrante de la Fédération de la Russie et de l’oblast de Sakhaline ». « Les actes juridiques comportant des dispositions qui excluent le territoire des îles Kouriles ne sont pas à ratifier, publier, mettre en vigueur et appliquer », — dit le texte. La note explicative remarque que cette initiative est préparée suite à l’adoption par le parlement japonais d’ un amendement à la loi « Sur les mesures spéciales de la résolution forcée du problème des Territoires du nord ».

La Chine, sur un de ses sites, a réussi les tests du système anti-aérien russe S-400 et, ce faisant, a terminé le programme de ses essais, a confié à TASS une source de la diplomatie militaire. Selon elle, un missile lancé par le système aurait atteint une cible aérodynamique qui volait à la vitesse de plus de 600 mètres par seconde. Elle a ajouté que la cible a été atteinte de la distance maximum – près de 250 kilomètres. « Le programme des essais du S-400 est ainsi terminé, on ne prévoit pas pour le moment d’autres tirs », — a précise la source.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)