Home / NEWS  / in French  / Les Etats-Unis dénient une attaque chimique à Alep en Syrie. Actualités du jour, le 8 décembre

Les Etats-Unis dénient une attaque chimique à Alep en Syrie. Actualités du jour, le 8 décembre

Les délégués du congrès de l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne ont choisi au deuxième tour un nouveau leader – l’actuelle secrétaire générale du parti Annegret Kramp-Karrenbauer, relate « Interfax » avec la référence à des médias allemands. Les médias notent que Kramp-Karrenbauer est soutenue par même la chancellière allemande Angela Merkel. Selon les observateurs, Kramp-Karrenbauer a les vues politiques les plus similaires à celles de la chancelière parmi les trois anciens prétendants au poste du chef de l’Union. La politique avait maintes fois déclaré que l’Allemagne doit avoir un approche plus résponsable envers sa politique extérieure et dépénser plus à la défense. A propos de la Russie Kramp-Karrenbauer avait eu des propos plus sévères que Merkel. Elle a réagi assez rigoureusement à l’incident dans le détroit de Kertch, en proposant d’interdire aux bâtiments russes venant de mer d’Azov d’entrer dans les ports des pays occidentaux.

Le département d’Etat américain déclare que l’attaque chimique dans la ville syrienne d’Alep effectuée par les terroristes n’aurait pas eu lieu – selon la version américaine, les forces de gouvernement ont pulvérisé là-bas du gaz lacrymogène et les militaires russes y sont soi-disant impliqués. « Les Etats-Unis disposent d’informations de l’implication des militaires russes et syriens dans l’incident avec le gaz lacrymogène et croient que les deux pays l’utilisent pour miner le crédit au régime du cessez-le-feu à Idleb », — relate RIA « Novosti » en se référant à la déclaration du Département d’Etat. Le ministère de la Défénse de Russie a , à son tour, souligné que la Russie disposent de preuves irréfutables de l’emploi par les terroristes des obus à des substances toxiques, ce 24 novembre dans la ville syrienne d’Alep. La « déclaration hystérique du Département d’Etat est considérée par le ministère de la Défense comme « une tentative d’exercer une pression brutale sur l’OIAC dans le but d’empêcher une investigation objective ».

Les Philippines entendent aquérir 16 hélicoptères multirôles Black Hawk à la société américaine « Sikorsky » au lieu d’acheter les Mi-171 russes, qui sont moins chers, à cause du danger de se trouver sous les sanctions américaines, a informé ce vendredi le chef de la défense nationale Delfin Lorenzana. Selon lui, suite aux sanctions adopté par les Etats-Unis ils serait très difficile de payer les hélicoptères russes. On prévoit que le contrat de l’acquisition des hélicoptères américains de 240 millions de dollars serait signé l’année suivante.

Une bousculade lors d’un concert de rap dans une boîte de nuit dans la ville de Corinaldo a amené à 6 morts et près de 120 blessés, informent des médias. Un inconnu a pulvérisé dans la boîte de nuit « un spray âcre », une panique a commencé qui a provoqué la bousculade, relate RIA « Novosti » avec la référence à Repubblica. 118 personnes sont hospitalisées, 10 sont dans un état grave. Dans le club se trouvaient près d’un millier de personnes.

Les services de renseignement britanniques veulent intensifier la pression sur six hommes d’affaires russes qui, selon Londres, sont proches aux autorités du Kremlin, font savoir des sources dans le renseignement du Royaume-Uni. La liste est présentée à la chef du gouvernement Theresa May, elle comprend Roman Abramovitch, Igor Setchine, Alicher Ousmanov, Oleg Deripaska et Arkadi et Boris Rotenberg. La Grande-Bretagne veut limiter leur « marge de manoeuvre », le business et les possibilités de déplacement libre en Europe, relate TASS en se référant à The Daily Telegraph. L’édition lie ces mesures à l’incident à Salisbury.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)