Home / NEWS  / in French  / Les forces du Gouvernement d’union nationale de Lybie ne cesseront pas les hostilités

Les forces du Gouvernement d’union nationale de Lybie ne cesseront pas les hostilités

1 Russie – Iran

Les forces du Gouvernement d’union nationale de Lybie ne cesseront pas les hostilités Le ministère de la Défense de la Russie et l’état-major général des forces armées de l’Iran ont signé un mémorandum sur l’élargissement des liens bilatéraux, a déclaré le commandant de la flotte iranienne Hossein Khanzadi. Il a noté que le document avait été signé lors de sa visite en Russie à l’occasion de la journée des forces navales à Saint-Pétersbourg, relate TASS. « C’est le premier mémorandum d’accord de tel type, on peut l’estimer comme le moment décisif dans les relations de Téhéran et Moscou dans le domaine de défense », — a dit Khanzadi. Plus tôt, il avait informé que la Russie et l’Iran pourraient organiser des exercices navals conjoints dans la zone du détroit d’Ormuz et que les parties négociait de l’intensification de la coopération dans le sphère de défense en mer Caspienne.

2 Yémen

La frappe de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite contre les positions des rebelles dans le nord du Yémen a emporté les vies d’au moins 10 civils, dont des enfants, relate Associated Press. On note que les avions de la coalition ont effectué la frappe contre la province de Saada contrôlée par les houthis. Selon le service de la santé des houthis, la frappe a fait 27 morts et blessés.

3 Chine – Etats-Unis

Pékin ne conclura pas l’accord commercial si Washington ne fait preuve du respect nécessaire et ne négocie pas sur un pied d’égalité, dit le commentaire spécial de l’agence Xinhua avant le 12e round des négociations commerciales bilatérales à Shanghai. Au cours du round actuel des négociations commerciales la partie américaine devrait mener les consultations sur un pied d’égalité et traiter la Chine avec respect nécessaire si elle veut l’accord commercial », — cite TASS le commentaire. « Si Washington almente toujours les illusions que Pékin cède d’une façon et accepte un compromis sur les sujets de souveraineté et d’autres intérêts principaux pour conclure l’accord, dans ce cas aucun l’accord ne conviendra. La Chine trouvera toujours un moyen de résister à toute pression », — a souligné Xinhua.

4 Turquie

Au cours d’une conversation téléphonique, le ministre de la Défense turc Hukusi Akar a rappelé au chef du Pentagone Mark Esper les paroles du président turc Recep Erdogan qui a dit « si les négociations n’aboutissent pas à un concensus, la Turquie se verra obligée de former toute seule la zone de sécurité » dans le nord de la Syrie. Le ministre a souhaté « la cessation totale du soutien par les Etats-Unis des organisations terroristes « Le Parti des travailleurs du Kurdistan » et YPG, cite TASS. Il également exprimé l’espoir que les Etats-Unis « reprennent l’armement qu’ils ont transféré au « Parti des travailleurs du Kurdistan » et à YPG », et qu’ils les retirent « des territoires où on suppose de former la zone de sécurité ».

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)