Home / NEWS  / in French  / Nouveaux missiles tactiques à la Kiev Actualités du jour, 14 décembre 2018

Nouveaux missiles tactiques à la Kiev Actualités du jour, 14 décembre 2018

Le President du Conseil européen Donald Tusk a déclaré que les chefs des pays-membres de l’Union européenne avaient convenu de la prorogation des sanctions économiques contre la Russie, n’ayant pas constaté du progrès dans la mise en œuvre des accords de Minsk. Les sanctions dont le délai expire le 31 janvier, seront prolongées de six mois. Les sanctions économiques de l’Union européenne introduites contre la Russie en juillet 2014, ont été déjà prolongées cet été.

Le prince héritier Mohammed ben Salmane Al Saoud serait responsable du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, selon la résolution adoptée à l’unanimité au Sénat américain. Les sénateurs ont appelé Riyad à ne pas collaborer avec Moscou et Pékin et à traduire en justice toutes les personnes impliquées dans le meurtre de Jamal Khashoggi, informe TASS citant Reuters. De plus, le Sénat a appelé les États-Unis à mettre fin au soutien militaire à la coalition saoudienne et à son activité au Yémen. Les sénateurs ont mis en garde l’Arabie saoudite contre les risques pour Riyad et Washington que puissent entraîner l’achat de l’équipement militaire et le renforcement des liens avec la Russie et la Chine.

La Corée du Sud et les États-Unis n’ont pas réussi à parvenir à un compromis au cours de la 10e série de négociations sur la division des dépenses pour entretenir le contingent militaire américain dans le sud de la péninsule coréenne, informe TASS citant l’agence Yonhap. Le délai de l’accord sur le financement de la présence de presque 29.000 militaires américains en Corée du Sud expire le 31 décembre. Selon cet accord, les dépenses annuelles de Séoul à ses fins sont de 860 millions de dollars. Cependant, d’après des médias, le Président américain Donald Trump a exigé de son allié sud-coréen de doubler la contribution au financement, ce qui a provoqué l’opposition persistante de Séoul.

Le President turc Recep Tayyip Erdogan a promis, lors d’une conférence des plus hautes juridictions des pays de l’Organisation de la coopération islamique à Istanbul, que les troupes turques entreraient sur le territoire de la ville syrienne de Manjib si les formations kurdes ne la quittent pas. «Nous envisageons d’assurer la stabilité et la sécurité à l’est de l’Euphrate. Si Manjib ne sera pas libérée, nous y entrerons aussi», a-t-il fait savoir, cité par TASS. De plus, le President a souligné que «les États-Unis essayaient de retourner l’attention de la Turquie en retardant la mise en œuvre de la feuille de route de Manjib». «Les États-Unis visent à affaiblir notre détermination dans la lutte antiterroriste», a fait remarquer Erdogan.

Cyrille, patriarche de Moscou et de toute la Russie, a adressé des appels sur la violation des droits des hiérarques et des fidèles de l’Église orthodoxe ukrainienne canonique aux chefs d’État, aux organisations internationales et aux églises du monde entier, dont le Pape François, le Secrétaire général de l’Onu, António Guterres, le Président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, informe le Département des relations extérieures de l’église de l’Église orthodoxe russe. «L’intervention des chefs d’État ukrainien laïc dans les affaires de l’Église s’est transformée en une pression grossière sur l’épiscopat et les clercs de l’Église orthodoxe d’Ukraine, ce qui permet de parler du début de persécutions à grande échelle», indique le message du patriarche. Il a d’ailleurs noté que les actions de Kiev violaient de manière flagrante les droits et libertés constitutionnels des Ukrainiens et a appelé la communauté internationale à mettre en œuvre tous les efforts pour protéger le clergé et les fidèles de la discrimination et des pressions.

L’Ukraine travaille sur la création de nouveaux missiles tactiques, a déclaré le chef du Conseil de défense et de sécurité nationale ukrainienne Valentin Petrov. D’après lui, on développe «de nouveaux systèmes de défense, des missiles tactiques, ainsi que des missiles anti-navires». Pour rappel, le ministre ukrainien de La Défense avait annoncé début décembre l’aboutissement des essais du système anti-navire Neptun doté d’un missile de croisière de portée jusqu’à 300 kilomètres.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)