Home / NEWS  / in French  / Nouvelles sanctions américaines contre le Venezuela

Nouvelles sanctions américaines contre le Venezuela

Le sommet du G20, prévu pour novembre 2020, se tiendra à Riyad. С’est la première fois dans l’histoire que la rencontre G20 aura lieu dans un état arabe, rapporte Interfax en se référant à l’agence Al Arabiya. Le sommet sera présidé par le roi saoudien, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud. Pour rappel, le G20 comprend les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, la France, l’Union européenne, le Japon, la Chine, la Corée du Sud, l’Inde, la Turquie, l’Australie, le Canada, l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Brésil, le Mexique, l’Indonésie, l’Arabie saoudite et la Russie. Le prochain sommet du G20 se tiendra en juin 2019 au Japon.

2. Les États-Unis

Les États-Unis procéderont régulièrement au déploiement temporaire de grandes unités de bombardiers stratégiques à l’étranger, a déclaré le chef du commandement des frappes stratégiques des forces aériennes américaines, le général Timothy Ray, commentant le transfert de bombardiers B-52 au Royaume-Uni. «Le monde entier devrait le prendre en compte, parce que nous allons déployer des bombardiers non seulement en Europe. Nous allons transférer ces forces dans la zone de responsabilité opérationnelle du commandement Central, dans le Pacifique, dans de nombreuses régions», a fait savoir Ray, dont les propos ont été repris par TASS. Le général a qualifié ces actions de «recours dynamique à la force» nécessaire à «une dissuasion accrue». Selon le commandant en chef, le déploiement des bombardiers est dû à la nouvelle rivalité des grandes puissances.

3. Les États-Unis — le Venezuela

Les États-Unis ont imposé des sanctions contre la banque Сentrale vénézuélienne, limité les transferts de fonds vers Cuba et élargi la liste des sanctions des organisations liées aux autorités cubaines, a annoncé aujourd’hui l’Assistant du Président américain pour la sécurité nationale, John Bolton. «Je suis heureux d’annoncer de nouvelles sanctions contre la banque Сentrale du Venezuela, visant à limiter les transactions américaines avec cette banque et de lui interdire l’accès au dollar américain», a déclaré Bolton dont les propos ont été repris par TASS. Selon lui, de nouvelles mesures aideront également à «retirer les dollars américains au régime de Cuba, à ses services militaires et de sécurité, qui contrôlent l’industrie touristique de Cuba». Comme l’a en outre déclaré Bolton, les États-Unis imposent des sanctions contre la banque nicaraguayenne Bancorp et le fils du Président, Daniel Ortega. Il a d’ailleurs tenu à souligner que trois pays d’Amérique latine, à savoir Cuba, le Venezuela et le Nicaragua, s’effondreraient inévitablement.

4. L’Otan — la Russie

Le groupe naval de l’Otan, composé d’un destroyer américain Gravely, des frégates de la marine polonaise, de la Turquie et de l’Espagne, est entré dans les eaux de la mer Baltique, informe le ministère russe de la Défense. Pour répondre rapidement aux situations d’urgence possibles dans la zone de la mer Baltique, des forces et des moyens de la flotte de la Baltique sont en train de mettre en place un ensemble d’activités de contrôle des opérations des navires de l’Otan. Dans les zones désignées, des permanences ont été instaurées des équipes d’assaut, des systèmes de missiles littoraux Bastion et Bal, ainsi que des avions de l’aviation navale.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)