Home / NEWS  / in French  / Un procès pénal contre Juan Guaido

Un procès pénal contre Juan Guaido

Les Etats-Unis sont prêts à s’opposer à la Russie à Cuba, au Venezuela et dans tout l’hémisphère occidental, a déclaré le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo. « C’est dommage que l’administration précédente des Etats-Unis ait permit à la Russie de répandre son influence à Cuba et à travers tout l’hémisphère occidental. Nous tenons beaucoup à régler cela. Le Venezuela est l’une de ces places, mais nous voyons l’influence de la Russie ailleurs aussi. Je visiterai cette région la semaine prochaine pour parler de cette menace », — cite TASS la déclaration de Pompeo. « J’ai essayé de persuader la partie russe que le Venezuela n’était pas dans leurs intérêts, mais je n’ai pas réussi. Maintenant nous emploierons d’autres moyens pour que le Venezuela puisse obtenir la démocratie qu’elle mérite sans impact négatif de Cuba et de la Russie », — a dit le secrétaire d’Etat.

Au Venezuela un procès pénal a été engagé contre le leader de l’opposition, président du parlement Juan Guaido qui s’était proclamé président du pays par interim, relate « Interfax ». Le procès sera mené pas la Cour suprême et le procureur général vénézuélien. Selon le membre de l’Assemblée nationale constituante du Venezuela Garcia Serpa, « la décision sur Guaido sera prise par le système de droit sur la base de preuves afférentes ». D’après lui, Guaido « doit répondre pour tout ce qu’il a fait et pour la trahison de sa patrie ». Rappelons que plus tôt, par un arrêt de l’Assemblée nationale constituante et sur une recommendation de la Cour suprême Guaido avait été privé de son immunité parlementaire. Guaido même, après l’annonce de l’arrêt, avait déclaré qu’il n’allait pas cesser la lutte contre les pouvoirs.

Le vice-président des Etats-Unis Michael Pence a déclaré que les acquisitions des systèmes antiaériens russes S-400 par la Turquie préoccupait beaucoup Washington et représentait une menace à l’unité des pays membres de l’OTAN. « La Turquie doit choisir si elle veut rester un membre-clé du meilleur alliance militaire dans l’histoire ou elle veut mettre en risque la fiabilité de ce partenariat, en prenant des décisions irréfléchies en sapant notre alliance », — a-t-il fait remarquer, ce mercredi, lors du Conseil atlantique. Selon lui, l’acquisition des systèmes antiaériens russes par la Turquie représente une sérieuse menace à l’OTAN et à sa puissance. A son tour, le vice-président de la Turquie Fuat Oktay a déclaré qu’Ankara proposait elle aussi un choix à Washington – « rester un allié de la Turquie ou mettre en risque l’amitié en alliant ses forces avec les terroristes ». Selon Ankara, les actions des USA « sapent la défense de son allié de l’OTAN contre les ennemis ». Il s’agit de l’appui que Washington accorde aux Kurdes syriens, considérés par Ankara comme terroristes.

La chambre des communes du parlement britannique a soutenu, avec la supériorité d’une voix, l’idée de remettre le Brexit, relate RIA « Novosti ». Au vote a été présenté un projet de la loi selon lequel le gouvernement devrait solliciter une remise pour éviter la sortie de l’UE sans accord. Maintenant Londres devra chercher le consentement de l’UE pour prolonger le Brexit si l’affaire n’est pas réglée au parlement britannique vers le 12 avril. Si le projet de la loi est approuvé par la chambre des lords, la première-ministre Theresa May décidera pour quel délai remettre la sortie de l’UE.

L’Union européenne refute la décision de l’Assemblée constituante du Venezuela d’enlever l’immunité parlementaire au leader de l’opposition Juan Guaido, dit la déclaration de la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, diffusé ce jeudi à Bruxelles. « L’UE refute la décision de l’Assemblée constituante non-reconnue d’annuler l’immunité parlementaire de Juan Guaido, — note le document. – Cette décision est une grave violation de la consitution du Venezuela, de l’état de droit et de la séparation des pouvoirs, car le seul organisme mandaté d’annuler l’immunité des parlementaires est l’Assemblée nationale ». Rappelons que ce mercredi, l’Assemblée nationale constituante du Venezuela avait arrêté d’enlever l’immunité parlementaire à Guaido. Après, un procès pénal contre Guaido avait été engagé.

Ivan Ignatiev, en exclusivité pour Anna News

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)