Home / NEWS  / in French  / Une contre-offensive sur l’armée de Haftar || Bilan de la semaine

Une contre-offensive sur l’armée de Haftar || Bilan de la semaine

Dans la matinée de ce mardi, un chasseur de l’Armée nationale libyenne de maréchal Khalifa Haftar a tiré sur l’aéroport international de Tripoli, informe la chaîne Sky News Arabia. Le raid visait les positions des formations armées, loyales au gouvernement d’union nationale de Fayez el-Sarraj. TASS relate qu’on n’a pas encore reçu des informations sur les conséquences du bombardement. Rappelons que ce 4 avril Haftar avait ordonné d’engager une offensive sur Tripoli, ce 5 avril l’aéroport international a été pris. Ce lundi, l’Armée nationale libyenne avait annoncé l’établissement du contrôle sur la plupart des banlieues de Tripoli. Le gouvernement d’union nationale avait annoncé le début de la contre-offensive sur l’armée de Haftar.

L’Armée nationale libyenne sous le commandement du maréchal Khalifa Haftar a établi le contrôle sur une base militare des forces loyales au gouvernement d’union nationale du premier-ministre Fayez el-Sarraj, dans la zone d’El Azizia, à 40 km de Tripoli. « Suite aux affrontements acharnés dans la zone d’El Azizia, les forces armées ont pris une base militaire, faisant preuve du haut professionnalisme. Ayant établi le contrôle sur l’objet, on a découvert sur la base des véhicules de combat », — cite TASS le message de l’Armée nationale libyenne. On note aussi qu’au cours de l’opération quelques groupements loyaux au gouvernement d’union national, reconnu par la communauté internationale, ont été fait prisonniers.

En réponse à la décision du conseil permanent de l’Organisation des Etats américains de reconnaître le leader de l’opposition vénézuélienne, Caracas a annoncé la sortie de l’organisation. La diplomatie vénézuélienne a qualifié la décision de l’OEA « une des plus déplorables », en signalant « l’utilisation vulgaire de chantage et de pression » sur l’organisation pour « satisfaire aux souhaits » des Etats-Unis, communique RIA Novosti. Venezuela quittera l’OEA ce 27 avril « conformément à la plainte » qu’elle avait déposée il y a deux ans. Caracas a déclaré que l’OAE était sur les genoux « devant les intérêts impérialistes » de Washington. A la fin de l’avril 2017 le Venezuela avait dirigé à l’OAE une lettre prévenant formellement de sa sortie de l’organisation.

Les terroristes continuent de préparer des provocations à l’aide de substances toxiques à Idleb. Comme indiqué précédemment, les terroristes à Idleb, avec le soutien des spécialistes de l’organisation Casques blancs, préparent une provocation avec l’utilisation de substances toxiques, informent nos correspondants de guerre. Selon les experts d’ANNA NEWS, les États-Unis coordonnent la préparation de la provocation de l’Occident à Idleb.

Les plans de Séoul de déployer des chasseurs F-35A pourraient menacer l’humeur pacifique dans la péninsule coréenne, indique la déclaration diffusée par les médias de la Corée du Nord. La partie nord-coréenne a qualifié l’adoption de chasseurs invisibles d’acte hostile. Et de poursuivre que ceci aggravera les tensions militaires dans la région. Fin mars, la Corée du Sud a reçu deux chasseurs américains F-35A, bien que la date de leur déploiement rapide complet n’ait pas encore été déterminée. En 2014, Séoul a décidé d’acheter 40 F-35A pour les déployer avant 2021. Le contrat a été de 6,5 milliards de dollars.

Les militaires de la RPD avaient déjoué une tentative d’attaque des forces armées de l’Ukraine contre des membres de la mission de l’OSCE, a informé le porte-parole du commandement opérationnel de la république Daniil Bezsonov. Selon lui, la voiture de l’OSCE était sur le chemin de patroullage alors que les forces ukrainiennes avaient tenté de larguer deux mines depuis un drone. Les militaires de la PRD avaient détécté l’appareil à temps et l’avaient descendu. Bezsonov a souligné que la diversion était déstinée à accuser la RPD de l’attaque en provoquant ainsi des répercussions dans la communauté internationale. Plus tard une deuxième tentative de diversion avait eu lieu, a-t-il ajouté. « Sûr que dans la zone de la localité de Dolomitnoe travaille une équipe de l’OSCE, le commandant de la 30e brigade motorisé Garaz a ordonné de ouvrir le feu de mortiers contre cette zone », — a dit le porte-parole, en ajoutant que les militaires de la RPD n’avaient pas riposté, informe RIA Novosti.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)