Home / NEWS  / in English  / Une mobilisation imprévue en Ukraine

Une mobilisation imprévue en Ukraine

A 1h du matin, ce 8 mars, la trêve « de printemps » a commencé. Pourtant, pas comme auparavant, quand la partie ukrainienne cherchait au moins à maintenir les apparences d’un cessez-le-feu, cette trêve-ci a été violée par les formations armées ukrainiennes 15 minutes après son commencement. Et on a tout de suite employé des armes lourdes. Pendant TROIS jours de la « trêve de printemps » plus de 180 obus ont été lancés contre le territoire de la république, y compris des mines de différents calibres, et tout cela sans prendre en compre l’arme à feu. Les violations les plus criantes sont devenus le tir ajusté avec un complexe de missiles antichars contre la station de pompage Vasilievskaïa et le meurtre, par un tir de sniper, de notre militaire.

Un militaire de la Milice populaire de la RPD dit que la situation sur le front à la veille des présidentielles en Ukraine s’aggrave. Il y a environ deux semaines, dans la journée on n’entendait que de rares coups de mitraillette sur le front, alors que maintenant des tirs de mitrailleuses lourdes, de lance-grenades et de mortiers se produisent jour et nuit.

Les représentants de la RPD au Centre conjoint de contrôle et de coordination et les employés de la société « Eau du Donbass » se sont retrouvés sous le feu des forces armées de l’Ukraine près de Iasinovataïa, a informé le chef de la représentance Rouslan Iakoubov. « Lors des travaux de réparation près de la station de pompage Vasilievskaïa de la première pente de la conduite du Donbass du sud, sous le feu des formations armées ukrainiennes se sont retrouvés un groupe opérationnel de la représentance de la RPD au Centre conjoint de contrôle et de coordination et une équipe de réparation de la sociéré « Eau du Donbass », — a noté Iakoubov. Il a ajouté que les forces armées de l’Ukraine ont ouvert le feu malgré la trêve convenue et les garanties de sécurité données par la partie ukrainienne au Centre conjoint dans cette zone.

Dans le cadre de la formation d’hiver, sur les polygones de la Milice populaire de la RPL continuent des exercices pratiques de la formation de combat. Les militaires ne cessent d’augmenter le niveau de maîtrise des véhicules de combat et leurs armements. Au cours des exercices les combattants se pratiquent dans la conduite des véhicules sur le terrain difficile d’accès et sur un parcours d’obstacles avec de telles éléments comme un fossé antichar, un pont d’ornière et des barrages de mines.

Un groupe de reconaissance et de sape de l’armée ukrainienne qui tentait de pénétrer sur le territoire de la RPL a perdu trois militaires sautés sur un champ de mines, a communiqué le porte-parole de la Milice populaire de la RPL Andreï Marotchko. Le groupe de 10 peronnes a essayé de pénétrer sur le territoire de la République près de la localité de Jelobok, mais a été détecté par les militaires de la Milice populaire. Au cours de ses tentatives, l’adversaire est entré dans le champ de mines et a perdu trois personnes. « Les sapeurs ont évacué en hâte deux corps, encore un est resté abandonné au cours de la fuite. Maintenant l’adversaire cherche à l’évacuer sous la protection de feu de mortiers et de snipers », — a informé le porte-parole de la Milice populaire.

Le ministère de la défense de l’Ukraine a décidé de tenir « une semaine de mobilisation » imprévue afin d’approvisionner les brigades sur la ligne de contact dans le Donbass en personnel. C’est ce qu’a annoncé, en se référant aux données fournies par le renseignement, le chef du service de presse de la direction de la Milice populaire Daniil Bezsonov. « De 11 à 15 mars on appelle à des exercices de formation du personnel de la deuxième réserve, qui dureront jusqu’au 10 avril », — a dit Bezsonov.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)