Home / NEWS  / in French  / Une nouvelle explosion puissante à Kaboul

Une nouvelle explosion puissante à Kaboul

Une explosion puissante s’est produite, ce vendredi, à Kaboul, relate TASS en se référant à la chaîne TOLONews. Selon elle, l’explosion a eu lieu dans le 9e arrondissement policier, où les sièges des organisations non-gouvernementales sont situés et habitent généralement des étrangers. La chaîne informe sur Twitter, avec la référence au porte-parole du ministère de l’intérieur du pays, qu’au moins 4 civils ont été tués, trois blessés. Un engin explosif mis dans une voiture aura été activé. 4 militaires américains ont été également blessés. Rappelons que ce jeudi, 6 personnes sont morts et 6 blessées suite à une explosion près de l’Université de la défense nationale maréchal Fahim dans le 5e arrondissement policier de Kaboul.
Dans la soirée de ce jeudi, le navire de commandement de la flotte américaine Mount Whitney, ayant passé le détroit danois du Grand Belt, est entré dans le large de la mer Baltique, relate Interfax. Plus tôt, ce jeudi, on a fixé également une entrée dans la Baltique du frégate canadien St.Johns. D’après le message des forces navales des Etats-Unis, depuis le navire Mount Whitney le commandement des exercices navales d’envergure NATO BALTOPS 2019 sera effectué, qui auront lieu du 9 au 21 juin dans le large de la Baltique. 18 pays membres y prendront parti, aussi bien que des partenaires de l’alliance. Près de 12 mille militaires, 44 navires, 40 avions et hélicoptères. Dans le cadre de BALTOPS 2019 on exercerait des opérations de débarquement, de la défense antiaérienne et de la lutte contre les forces adversaires de surface et celles sous-marines près des frontières russes.

oscou a proposé à Tokyo de renoncer absolument aux visas en comptant sur la continuation des discussions à ce sujet. C’est ce qu’a communiqué, ce vendredi, le ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov au terme des négociations avec son homologue japonais Taro Kono, relate TASS. Le chef de la diplomatie russe a également rapporté qu’au cours de l’entrevue les parties ont coordonné leurs approches sur la continuation des échanges sans visa entre les habitants du sud des îles Kouriles et
Le premier-ministre de Malaisie Mahathir Mohamad a déclaré que l’enquête sur le crash du Boeing malaisien dans le Donbass, volant d’Amsterdam à Kuala-Lumpur, était trop politisée et a dit que l’investigation sur la tragédie visait à en accuser la Russie. « Nous savons que le missile qui a fait descendre l’avion a été dé type russe, mais il a pu également être produit en Ukraine, il faut des preuves fortes qu’eil soit été lancé par les Russes, ce pouvait être les miliciens en Ukraine, ce pouvait être les autorités ukrainiennes », — a déclaré Mohamad lors d’une conférence de presse à Tokyo. Il a souligné que Malaisie prônait pour l’enquête objective et demandait son implication dans l’examination des boîtes noires de l’avion descendu.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)