Actualités du jour, le 29 août 2018

  
0

Des agents toxiques ont été livrés à un dépôt de Saraqeb appartenant au groupement « Ahrar al-Cham » (interdit en Russie). Ce sont les représentants des « Casques blancs » qui ont transporté la cargaison, — a signalé le chef du Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie Alekseï Tsigankov. L’information est venue de la part de « plusieurs sources indépendantes qui se trouvent en province d’Idleb ». Selon elles « une grande cargaison des agents toxiques » est arrivée du village Afs transportée en deux camions de grand tonnage, communique RIA « Novosti ». Plus tard une partie de la cargaison a atteint une autre localité au sud d’Idleb pour servir à la mise en scène d’une attaque chimique, relate TASS.

Une explosion dans une ville d’Isulan sur l’île Mindanao a fait 2 morts et 37 blessés, communiquent les médias. S’est explosé une bombe placé sous un motocycle près de l’entrée au marché de nuit, relate TASS en se référant à Reppler. La police a identifié quelques suspects, pourtant aucun terroriste n’a pas encoré revendiqué l’explosion. Des groupements extrémistes à tendences maoïste et islamistes mènent leurs activités sur l’île.

Selon RIA « Novosti » qui se référent à l’agence d’information Iraqi News, une attaque du kamikaze à un point de contrôle à l’ouest de l’Irak a fait au moins 8 morts et 10 blessés. Le terroriste en voiture piégée aurait percuté le point de contrôle et a explosé. Le point de contrôle dont il s’agit se trouve au sud de la ville d’Al-Qaïm et est cogéré par l’armée iraquienne et les « Unités de mobilisation populaire ».

Aux alentours de la localité d’Al-Safa des combats continuent toujours entre l’Armée arabe syrienne et les terroristes de Daesh, informent nos correspondants de guerre qui se trouvent en Syrie. Plus tôt on avait communiqué que les islamistes radicaux, encerclés au nord-est de la province de Soueïda se verraient obligés de cesser la résistence sinon ils seraient complètement détruits. On suppose que les stocks de vivres et de munitions des djihadistes sont épuisés alors qu’il n’est pas possible de les réapprovisionner.

Suite à l’afflux de migrants venus du Venezuela des troupes sont dirigés vers la frontière, a annoncé le président du Brésil Michel Temer. Cela vise à assurer l’ordre dans l’Etat du Roraima situé près de la frontière entre les deux pays et « compléter l’activité humanitaire » des Brésiliens. Les réfugiés au Brésil peuvent recevoir l’aide médicale et les demeures temporaires, relate TASS. Temer a souligné que les réfugiés fuient des « conditions affreuses dans lesquelles les Venezueliens sont obligéы de vivre ». Selon lui la situation touche « presque toute l’Amérique du Sud ». Plus tôt, les habitants de la ville de Pacaraima ont saccagé un camp de réfugiés, les Venezueliens ont fait de même. Les affrontements ont commencé après le cas où un vieux marchand brésilien a été pillé par des réfugiés.

La Russie ne construira pas de porte-hélicoptères pour la marine, ce sont d’autres bâtiments qui seront chargés de leurs fonctions. C’est ce qu’a déclaré le chef du Ministère de l’industrie et du commerce Denis Mantourov. Il a fait remarquer que la question de la construction de nouveaux porte-avions est encore en discussion au niveau du gouvernement. Quant aux porte-hélicoptères, la Russie n’en construira pas pour ces forces navales. Au lieu de cela les porte-avions et les bâtiments de débarquement existants seront dotés d’une escadre d’hélicoptères. Il y avait eu des annonces que la question de construction de deux porte-hélicoptères est en examen, ceux derniers devrait être équipés de la technique russe la plus sophistiquée et devrait porter les nouveaux hélicoptères de mer Ka-52 « Katran ».

Ivan Ignatïev spécialement pour Anna News.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!
ANNA NEWS радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: