Armes américaines en Syrie. Une nouvelle opération turque

  
0

1. Syrie. Armes américaines en Syrie

Les armes transférées par les forces américaines étaient utilisées par des radicaux contre l’armée turque en Syrie, a déclaré le contre-amiral Oleg Zhouravlev, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie. «Depuis le début de 2020, 13 convois militaires ont été transférés d’Irak vers la Syrie. Les convois comprenaient plus de 80 véhicules blindés, plus de 300 camions avec diverses armes, des munitions et de moyens matériels», a déclaré Zhouravlev, cité par TASS. En raison de la situation humanitaire difficile et des bombardements constants de la part des radicaux, la population civile quitte massivement les régions nord-est du pays et se dirige vers le territoire contrôlé par le gouvernement syrien. Zhouravlev a également souligné que la milice militaire russe continuait de patrouiller dans le gouvernorat d’Alep.

2. Syrie. Premier vol Damas-Alep

L’agence d’Etat syrienne SANA a rapporté qu’un avion de passagers avait décollé de l’aéroport de Damas mercredi en direction d’Alep. Il s’agit du premier vol que l’aéroport d’Alep a accueilli depuis ces huit dernières années. Les vols reprendront grâce à la libération de la ville des terroristes. Auparavant, les vols étaient impossibles en raison du fait que des terroristes installés dans les gouvernorats tiraient constamment sur l’aéroport.

3. Turquie. Opération militaire turque à Idlib

S’exprimant au Parlement, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’une nouvelle opération militaire des forces armées turques dans la ville syrienne d’Idlib n’était qu’une question de temps. Il a également fait savoir qu’Ankara était prêt à utiliser toute sa puissance combative en cas d’opération à Idlib. Erdogan a par ailleurs fait remarquer que «malgré la poursuite des négociations sur Idlib, la Turquie et la Russie sont encore loin de parvenir à un accord» et a estimé que les pourparlers tenus à Ankara et à Moscou «n’avaient pas donné de résultats escomptés pour le moment». Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a qualifié une éventuelle opération turque en Syrie d’un pire des scénarios à Idlib. «Nous avons l’intention de continuer à utiliser nos contacts de travail avec des collègues turcs afin d’empêcher la situation à Idlib de se transformer en une nouvelle escalade», a rajouté Peskov.

4. Russie. Négociations sur Idlib

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a confirmé que la Russie n’avait pas obtenu de résultats sur Idlib lors des négociations avec la Turquie. Et de souligner que Moscou n’avait pas présenté de nouvelles exigences à Ankara quant au règlement de la situation. «Nous croyons qu’il faut faire tout ce dont nos dirigeants ont convenu», a déclaré Lavrov. Le ministre a fait remarquer que jusqu’à présent, il n’avait pas vu d’instructions spécifiques sur la préparation d’une réunion inter présidentiel russo-turc pour discuter d’Idlib, tout en indiquant que Moscou était prête à travailler avec Ankara à tous les niveaux, dont au plus haut. Lavrov a qualifié les actions de l’armée syrienne à Idlib d’une mesure de rétorsion naturelle pour éloigner les terroristes du périmètre extérieur de la zone de désescalade. Et de souligner que Moscou soutenait les actions de l’armée syrienne, qui répond aux provocations inacceptables à Idlib. Auparavant, le porte-parole du président turc, Ibrahim Kalyn, avait déclaré que la Turquie avait l’intention de continuer à «envoyer des militaires à Idlib pour renforcer les postes d’observation et protéger les civils» et n’envisageait pas la possibilité de «changer l’emplacement des postes d’observation existants» des forces armées turques. Et de conclure qu’en dépit du fait que les négociations russo-turques sur Idlib n’avaient pas encore donné de résultats qui satisferaient Ankara, elle «ne souhaite pas aggraver les relations avec la Russie à cause d’Idlib».

главное за суткиитоги дняновостисобытия дня
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Explosion an der syrisch-israelischen Grenze Александра Донцова Die libanesische Nachrichtenagentur NNA berichtete, dass in den Golanhöhen nahe der syrisch-israelischen Grenze eine gewaltige Explosion stattgefunden habe. „Die Bewohner einiger Siedlungen im Distrikt Marjayoun (Südlibanon) […] Esplosione al confine siro-israeliano Александра Донцова L’agenzia nazionale libanese NNA ha riferito che una potente esplosione è avvenuta sulle alture del Golan vicino al confine siro-israeliano. «I residenti di alcuni insediamenti nel distretto di Marjayoun (Libano […] La explosión en la frontera entre Siria e Israel Александра Донцова La agencia nacional libanesa NNA informó que se había producido una explosión en las Alturas del Golán, cerca de la frontera entre Siria e Israel. Los residentes de los lugares ponblados situados en el distrito de Marjayoun […] Explosion à la frontière israélo-syrienne Александра Донцова Une puissante explosion s’est produite sur le plateau du Golan, près de la frontière syro-israélienne, selon l’agence nationale libanaise NNA. «Les habitants de certaines colonies du district de Marjayoun (sud du […] An explosion on the Syrian-Israeli border Александра Донцова The Lebanese national news agency »NNA» reported that a strong explosion took place in the Golan Heights, near the Syrian-Israeli border. «Residents of some settlements in the Marjayoun district, in south of […] Proteste in Syrien gegen türkische Präsenz Александра Донцова 1. Syrien Syrische Medien berichteten, dass in mehreren Provinzen Syriens Proteste gegen die türkische Militärpräsenz im Land stattgefunden hätten. Einwohner der Provinz Idlib versammelten sich an den Beobachtungsposten der […]
Наверх Наверх