Batailles acharnées pour Idlib

  
0

Après de violentes batailles avec des groupes d’opposition armés, les troupes syriennes ont été contraintes de se retirer de la ville de Neirab dans le gouvernorat d’Idlib pour des raisons tactiques, rapporte le portail d’information Al-Masdar. Avec le soutien de l’artillerie et des chars turcs, des bandes armées ont pris d’assaut trois fois les lignes défensives des forces gouvernementales. En repoussant les attaques, les troupes syriennes ont tué plus de 150 combattants de l’opposition armée. L’agence Anadolu avait précédemment signalé la prise de contrôle de Neirab, située à l’ouest de Saraqeb. Selon l’agence, les groupes d’opposition contrôlent pleinement cette ville. Le commandement militaire syrien n’a pas encore confirmé les informations faisant état de la perte de Neirab.

33 soldats turcs sont morts dans le gouvernorat syrien d’Idlib à la suite de bombardements, selon le chef du gouvernorat frontalier de Hatay, cité par la chaîne de télévision TRT. La Turquie a décidé de considérer les forces syriennes comme des cibles ennemies après que l’armée turque a de nouveau été prise pour cible à Idlib, a fait savoir Omer Celik, porte-parole du Parti de la justice et du développement, parti au pouvoir dirigé par Erdogan, selon le journal Sabah. Omer Celik a également ajouté que «la politique migratoire de la Turquie reste inchangée, mais Ankara n’est plus en mesure de restreindre le flux de réfugiés syriens vers l’Europe». Le département d’État américain s’est déclaré préoccupé par l’attaque contre les troupes turques en Syrie et a demandé l’arrêt immédiat des attaques de la part du président syrien Bashar al-Assad. «Nous sommes du côté de notre allié de l’OTAN, la Turquie», a déclaré le département d’État.

L’armée syrienne a libéré la ville de Kafr Awaid, située dans la partie sud du gouvernorat d’Idlib, rapportent les correspondants de guerre d’ANNA News. En 24h, la 25e division a avancé de 15 km de Kafr Awaid strictement à l’ouest. La hauteur de Klekel a été également prise sous le contrôle. D’après l’agence SANA, en 24h, les forces gouvernementales ont repris le contrôle de 15 autres villages aux alentours de Kafr Awaid, ayant battu les bandes terroristes du Front al-Nosra. Les troupes syriennes ont procédé au nettoyage des zones résidentielles et au déminage des rues.

Selon l’agence SANA, des hélicoptères de l’armée de l’air israélienne ont lancé des tirs de roquettes sur les positions de l’armée syrienne dans la province d’Al Quneitra. À la suite de l’attaque, trois militaires ont été blessés à Al-Qahtaniyah, Al-Khuria et au centre administratif d’Al-Quneitra, à 40 km de Damas. SANA rapporte que l’attaque a été effectuée depuis les hauteurs du Golan occupées par Israël. Plus tôt jeudi, un drone de combat de l’armée de l’air israélienne a attaqué une voiture au sud de la ville de Khodr, dans le gouvernorat d’Al Quneitra. Selon l’agence, le citoyen syrien conduisant le véhicule a été tué.

Prononçant un discours devant la faction parlementaire du parti au pouvoir, de la Justice et du développement, le président turc a déclaré que si l’armée syrienne ne se retirait pas des postes d’observation turcs à Idlib fin février, la Turquie avait l’intention de les repousser. «Selon le mémorandum de Sotchi, les forces du régime syrien devraient se déplacer vers les frontières qui y sont indiquées, en dehors de nos postes d’observation… Si les forces du régime ne s’éloignent pas, nous libérerons ce territoire», a déclaré Recep Tayyip Erdogan. Il a confirmé qu’Ankara avait envoyé aux États-Unis une demande de fourniture de systèmes de défense aérienne Patriot, mais Washington n’a toujours pas donné de réponse.

Le système de défense aérienne israélien Dôme de fer a intercepté 12 des 14 missiles qui ont été tirés lundi par des radicaux palestiniens de la bande de Gaza contre Israël, a annoncé le service de presse de l’Armée de défense israélienne. Il est également signalé qu’en réponse aux tirs depuis la bande de Gaza, l’armée israélienne a attaqué les positions du groupe radical palestinien Jihad islamique. Plus tôt, «l’armée de l’air israélienne avait attaqué des cibles terroristes au sud de Damas, ainsi que des dizaines de cibles du Jihad islamique dans toute la bande de Gaza», toujours selon la même source. L’agence SANA a indiqué que les forces de défense aérienne syriennes avaient repoussé une attaque au missile contre Damas. La plupart des missiles ont été abattus avant d’avoir touché leurs cibles.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: