Donbass sous le feu

  
0

1.

Dans la matinée du 17 mars, un district de la ville de Donetsk a été pilonné. Les forces de sécurité ukrainiennes ont tiré plus de 10 mines de 120 mm et 82 mm contre un secteur résidentiel.

2.

Le 17 mars, quatre bâtiments résidentiels ont été endommagés lors du pilonnage par la partie ukrainienne du village de Donetskiy. Les conséquences du pilonnage ont été enregistrées par des représentants de la République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL) au sein du Centre commun pour le contrôle et la coordination du cessez-le-feu. L’étude des fragments des munitions utilisées et des dégâts a permis de constater que l’attaque avait été effectué à l’aide de mortiers de 120 mm interdits par les accords de Minsk. Des fragments d’une mine de mortier ont été découverts sur le site du pilonnage.

3.

Sur le même thème. Vers sept heures du matin du 17 mars, des combattants ukrainiens ont ouvert le feu contre des localités de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD). Un immeuble à appartements a été endommagé au recours d’un mortier d’un calibre de 120 mm lors d’un pilonnage effectué depuis les positions près de la localité Vodianoe. Une quarantaine de fenêtres à double vitrage ont été brisées et un gazoduc a été endommagé. Dans le même temps, des combattants ukrainiens ont ouvert le feu depuis la localité de Novotroitskoe en direction de la localité de Dokoutchaevsk à l’aide de mortiers de 82 mm, de gros calibre et d’armes légères. Quatre immeubles ont été endommagées, dont une chaufferie et une raffinerie de pétrole.

4.

Le 18 mars à 23h35, les Forces armées de l’Ukraine ont ouvert le feu contre les villages de Spartak et Gorki à la périphérie nord de Donetsk. Un gazoduc, la chaufferie et la ligne électrique ont été endommagés.

5.

Les forces de sécurité de Kiev de la 93e Brigade Forces armées de l’Ukraine ont pilonné à l’aide des mortiers de 82 mm la localité de Frunze. Quelques bâtiments résidentiels et une ligne électrique ont été endommagés à la suite des pilonnages.

6.

Les forces de sécurité de Kiev ont installé 40 mines antichars le long de la route près de Lougansk dans la zone de la soi-disant «opération des forces combinées», a annoncé lors d’un briefing le porte-parole de la milice populaire de la RPL, Yakov Osadchy. Il a fait remarquer que pour empêcher la découverte d’équipements placés en violation des accords de Minsk, les unités des Forces armées de l’Ukraine continuent d’entraver le travail de la Mission spéciale de l’OSCE en minant la zone près des autoroutes, le long de lesquelles se déplacent non seulement des patrouilles d’observation mais aussi des civils.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!
ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: