Élections et manifestations en Biélorussie

  
0

Alexander Lukachenko a remporté la présidentielle biélorusse ayant récolté plus de 80% des voix, selon les donnes de la commission électorale. Le Secrétaire exécutif de la CEI, Sergueï Lebedev, a déclaré que les élections s’étaient déroulées conformément à la loi. La porte-parole du ministère de l’Intérieur, Olga Chemodanova, a déclaré que 39 agents des forces de l’ordre et plus de 50 civils avaient été blessés lors des manifestations de dimanche. Environ 3.000 personnes ont été arrêtées.

Des manifestations ont éclaté en Biélorussie à l’issue de la présidentielle. Selon l’agence TASS, après sept heures d’affrontements avec des manifestants, la police a réussi à les faire sortir des rues de Minsk. Les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Des explosions de grenades assourdissantes ont été entendues dans le centre de Minsk. La porte-parole du ministère biélorusse de l’Intérieur, Olga Chemodanova, a déclaré qu’un manifestant était mort. «Lors des affrontements avec les forces spéciales, l’un des manifestants a tenté de lancer un engin explosif non identifié contre elles. Il a explosé dans sa main, l’homme a subi des blessures incompatibles avec la vie», a-t-elle déclaré sur Telegram. Elle a également annoncé des détenus sans préciser leur nombre exact. Auparavant, le Comité d’enquête du pays avait ouvert 21 poursuites pénales liées aux émeutes à Minsk et dans d’autres villes conformément aux articles du Code pénal du pays en lien avec les émeutes, opposition aux employés des forces de l’ordre avec à l’usage de la violence ou à la menace de son utilisation, ainsi qu’organisation et préparation d’actions qui violent gravement l’ordre public ou participation active à celles-ci. Les sanctions prévues par certains articles prévoient des peines allant jusqu’à 15 ans de prison.

Selon Le Times of India, les troupes pakistanaises ont tiré des armes légères et effectué des tirs de mortier contre un certain nombre de zones du secteur Punch sur la ligne de contrôle lundi soir, violant à nouveau le cessez-le-feu au Cachemire. La partie indienne y a répondu avec des tirs. L’armée pakistanaise avait également tiré contre le secteur Punch le 9 août. Le directeur général de la police du territoire allié du Jammu-et-Cachemire, a déclaré que les attaques pakistanaises assuraient le déplacement des groupes terroristes vers l’Inde depuis les camps du Cachemire contrôlés par le Pakistan. Selon les données indiennes, ils abritent environ 300 extrémistes se préparant à s’infiltrer en Inde.

Les manifestations ont repris dans le centre de Beyrouth. Sky News Arabia a fait état des affrontements entre la police et les manifestants. Ceux rassemblés devant le bâtiment du parlement ont jeté des pierres contre les gardes. La police a répondu avec des gaz lacrymogènes. Les autorités libanaises ont dépêché d’importantes forces armées et de police dans le centre de la capitale pour rétablir le calme dans les rues. Selon la Croix-Rouge libanaise, à la suite d’affrontements entre des responsables de la sécurité et des manifestants, au moins 45 personnes ont été blessées, dont sept ont été transportés à l’hôpital. Les manifestants ont de nouveau tenté de percer la place de l’Étoile pour s’emparer du palais parlementaire. Suite à l’annonce de la démission du cabinet dirigé par le Premier ministre Hassane Diab, les dirigeants de l’opposition réclament la dissolution de la législature et des élections législatives anticipées, ainsi qu’une enquête internationale sur l’explosion au port de Beyrouth.

Un convoi de civils transportant des livraisons pour les forces de la coalition internationale a explosé au sud de Bagdad, rapporte le Shafaq News, citant des sources au sein des forces de sécurité irakiennes. Et de poursuivre qu’un engin explosif improvisé a explosé sur une autoroute dans la région de Batha, dans la province de Dhi Qar. La cible de l’attaque était un convoi de ravitaillement, composé de plusieurs camions d’entreprises privées qui avaient été contractés par les forces de la coalition. Personne n’a été blessée mais le véhicule transportant du matériel militaire des troupes américaines a été endommagé.

En réponse au lancement d’une série de ballons avec des explosifs contre le territoire israélien, le Tsahal a attaqué vendredi soir les cibles du mouvement radical Hamas dans la bande de Gaza, selon le service de presse des forces armées d’Israël. «Nous venons de frapper un poste de défense aérienne, une infrastructure souterraine et des postes d’observation du Hamas à Gaza», indique le communiqué de Tsahal. Il s’agit de la cinquième frappe en un mois contre des cibles militaires du mouvement Hamas dans la bande de Gaza en réponse au lancement de ballons avec des explosifs.

главное за суткиитоги дняновости
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Главное на вечер 29 сентября 2020 года Влад Николаев Минобороны Армении сообщило, что боевые столкновения в Нагорном Карабахе продолжаются. Сообщается, что Армия обороны непризнанной Нагорно-Карабахской республики отразила несколько атак ВС Азербайджана. «По нескольким […] Новости на 16:00 29 сентября 2020 года Влад Николаев Заместитель председателя турецкой правящей Партии справедливости и развития Нуман Куртулмуш заявил, что нападение на Азербайджан равносильно агрессии против Турции. «Любая атака Армении на азербайджанскую деревню […] Новости на 12:00 29 сентября 2020 года Влад Николаев Представитель Минобороны Армении Арцрун Ованнисян сообщил, что вооруженные силы Азербайджана нанесли удар в армянском Варденисе не только по подразделениям армии, но и по мирному населению. Отмечается, что в результате ударов […] Главное на утро 29 сентября 2020 года Влад Николаев Заместитель руководителя российского Центра по примирению враждующих сторон контр-адмирал Александр Гринкевич сообщил, что боевики в идлибской зоне деэскалации планируют организовать провокации против правительственных войск […] Affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan Александра Донцова 1 Azerbaïdjan La mobilisation militaire partielle a été déclarée en Azerbaïdjan dans le contexte de l’escalade du conflit au Haut-Karabakh. Un tel décret a été signé par le président de la république Ilham Aliyev, le document […] Kämpfe zwischen Armenien und Aserbaidschan Александра Донцова 1. Aserbaidschan In Aserbaidschan wurde vor dem Hintergrund der Verschärfung des Berg-Karabach-Konflikts eine teilweise Mobilisierung angekündigt. Die Verordnung wurde vom aserbaidschanischen Präsidenten Ilcham Alijew […]
Наверх Наверх