Israël se prépare à la guerre contre le Hamas

  
0

1 Etats-Unis

Le président américain Donald Trump envisage de désigner à la fonction de son adjoint à la sécurité nationale le secrétaire d’Etat Mike Pompeo, alors celui dernier va occuper deux postes en même temps, informe CNN. Selon la chaîne, la dernière fois la situation où une personne a occupé deux postes en question a eu lieu il y a près de 50 ans. Pendant environ deux ans Henry Kissinger était secrétaire d’Etat et l’adjoint du président à la sécurité nationale. Rappelons que ce mardi Trump a informé sur la démission de son ancien ajoint à la sécurité nationale John Bolton en notant que Bolton avait commis « un nombre de très grandes erreurs », y compris par rapport à la RPDC, au Venezuela et à l’Irak.

2 Grande-Bretagne

Sous la pression de l’opposition, le gouvernement britannique a publié un soi-disant plan Yellowhammer contenant le scénario le plus pessimiste pour l’économie nationale en cas où Londres sort de l’UE sans accord avec Bruxelles, écrit The Guardian en se référant au texte du document. D’après le document, un Brexit « dur » peut amener à l’augmentation des prix à l’alimentation et à l’essence, interruption des livraisons des médicaments. Une hausse « des troubles et de la tension » est possible. En outre, la sortie de l’UE sans accord peut provoquer des défaillances sur la frontière. Le gouvernement britannique estime que près de 85% des camions qui traversent La Manche peuvent se retrouver incapables de mettre en place le contrôle douanier sur la frontière avec la France, et cette situation peut durer jusqu’à trois mois. L’opposition a déclaré que le premier-ministre britannique Boris Johnson « était obligé de reconnaître » son comportement « de mauvaise foi », car « il tentait d’ignorer ces avertissements et cacher les faits à la société », ayant appelé à prévenir le Brexit « dur ».

3 Ukraine

La Rada Suprême a approuvé en première lecture le projet de loi présenté par le président Vladimir Zelensky sur les mesures de préparation de l’Etat à la transition à l’état de guerre et à « la résistance à l’agression armée ». On précise que le projet est conçu par le ministère de la Défense de l’Ukraine dans le cadre de réalisation d’un point du « Plan des premières mesures visant l’introduction et l’assurance du régime juridique de l’état de guerre dans certaines régions d’Ukraine », approuvé le 27 novembre 2018. Dans le cas de l’approbation finale, le document permettrait à fixer législativement la nécessité d’élaborer et approuver le Plan de défense de l’Ukraine par le président.

4 Israël

Le premier-ministre israélien Benyamin Netanyahou a déclaré qu’il faudrait probablement mener une opération militaire dans la bande de Gaza. « Nous n’aurons pas d’autre choix que d’engager une compagnie militaire d’envergure, s’engager dans la guerre contre Hamas et éliminer le pouvoir des terroristes dans la bande de Gaza », — le cite la société nationale de télédiffusion Kan. « Je ne le ferai que quand nous serons absolument prêts. Ce n’est pas un secret que nous nous préparons à une nouvelle guerre, et je suis responsable de ses résultats », — a noté le premier-ministre. Rappelons que le vendredi dernier la situation sur la frontière avec l’enclave palestinienne avait commencé à s’aggraver après la déclaration de Netanyahou sur l’intention de diffuser la souveraineté israélienne sur la vallée du Jourdain dans le cas de sa victoire aux législatives extraordinaires de ce 17 septembre.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: