L’Inde et la Chine retire des blindés de Ladakh

  
0

1. 12:00

Inde — Chine

Selon Hindustan Times, l’armée de Chine a retiré 200 chars de la zone de contact avec les troupes indiennes dans le Ladakh oriental en déployant au moins 100 véhicules lourds pour transférer d’autres matériels militaires de Ladakh. L’armée indienne retire également ses matériels de Ladakh en maintenant la préparation à des situations imprévues dans le secteur. Le retrait des troupes serait fini vers samedi. Le 11 février, le ministre de la Défense indien Rajnath Singh avait déclaré au parlement que New Delhi et Pékin étaient convenus de séparer les troupes au nord et au sud du lac Pangong-Tso.
2. 12:00

Myanmar

D’après The Irrawaddy, les forces de l’ordre birmanes ont dispersé une manifestation contre la prise du pouvoir par les militaires, qui se déroulait près de l’université Mawlamyine. La police a ouvert le feu pour disperser la foule. Le média Frontier Myanmar informe de six coup de feu. Plus tôt, la police avait perquisitionné dans le campus de l’université. Des étudiants et des professeurs de l’université avaient rejoint le mouvement de désobéissance civile du Myanmar pour participer à la grève nationale.

3. 8:00
Afghanistan

Selon la chaîne Ariana News citant la police, jeudi une attaque armée a eu lieu contre deux voitures de la mission de l’ONU en Afghanistan. L’attaque a été perpétrée sur l’autoroute reliant Kaboul et la ville de Jalalabad. Cinq personnes sont mortes suite à l’attaque. D’après la mission de l’ONU, citée par la chaîne afghane TOLOnews, parmi les blessés « il n’y a pas de personnel de l’ONU ». La chaîne note que « cinq agents du service de sécurité et de protection sont morts lors de l’escorte des voitures onusiennes ».

4. 8:00
Etats-Unis – Yémen

Lors d’un point presse, le porte-parole du département d’Etat américain Ned Price communique que Washington n’a pas encore exclu le mouvement yéménite Ansar Allah de la liste américaine des organisations terroristes. Le Congrès examine toujours le sujet. Selon Price, les leaders des houthis sont toujours dans la liste « des sanctions de l’ONU et dans la nôtre concernant notre ordre sur les menaces à la paix et à la stabilité ». Cependant Price confirme l’intention de l’administration d’exclure le mouvement de cette liste. Price souligne que « la situation humanitaire au Yémen est désastreuse maintenant ». Selon Price, les Etats-Unis ne veulent pas « faire de sorte que la situation des Yéménites se dégrade ».

5. 8:00
Russie – UE

Le chef de la Diplomatie russe Sergueï Lavrov a communiqué au journaliste Vladimir Soloviev que les sanctions antirusses de l’Occident ne pourraient pas changer la tendance de la Russie de défendre ses intérêts nationaux. Lavrov a ainsi commenté les propos de son homologue allemand Heiko Maas, selon qui le NordStream-2 devrait être sauvegardé, mais c’est pour avoir un moyen d’influencer la Russie. Maas avait également appelé à adopter des sanctions contre la Russie à la suite de la situation avec Alexeï Navalny. Lavrov a déclaré que Moscou n’excluait pas la rupture des liens avec l’UE si Bruxelles introduisait des sanctions visant les secteurs sensibles de l’économie russe. En commentant la déclaration de Lavrov, la Diplomatie russe a souligné que Moscou était prête à la rupture avec l’UE si elle avait lieu à l’initiative de Bruxelles. Cependant la Russie appelle à une coopération équitable et respectueuse.

6. 8:00

Etats-Unis

Aux Etats-Unis, la procédure de destitution de l’ex-président Donald Trump se poursuit. L’accusation déclare que l’assaut du Capitole par des partisans de Trump a mis en danger la sécurité nationale des Etats-Unis. Selon le membre du Congrès Joaquin Castro, il y a eu peut-être des espions parmi les participants de l’assaut. « On ne peut pas sûr si des espions étrangers se sont infiltrés dans la foule et, si ça a été le cas, combien il y en avait », — dit-il. Castro croit que tout ennemi des Etats-Unis qui voudrait avoir un accès à des informations secrètes des Etats-Unis, « a voulu faire partie de cette foule ». En outre, l’accusation cite la réaction de la Russie, de la Chine et de l’Iran à l’assaut. Selon Castro, « après l’incident au Capitole … des officiels russes, iraniens et chinois … ont profité de l’occasion pour renforcer leur discours en faveur de leurs intérêts politiques dans la période de la transition de la présidence » aux Etats-Unis.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

главное за суткиитоги дняновости
Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Новости на 12:00 1 марта 2021 года Влад Николаев В заявлении межведомственных координационных штабов России и Сирии по возвращению беженцев говорится, что США используют ситуацию в лагере беженцев «Рукбан» в Сирии для оказания давления на ООН. «Анализ […] Главное на утро 1 марта 2021 года Влад Николаев Сирийское агентство SANA сообщило, что «силы противовоздушной обороны Сирии открыли огонь по воздушным целям противника в небе Дамаска и поразили большую часть ракет». Отмечается, что удары по наземным целям нанесли […] Missile strike on Syria Александра Донцова The USA launched airstrikes against a facility in the eastern Syria. The Pentagon stated that the airstrikes were carried out on the pro-Iranian groups, by an order of the US President Joe Biden. John Kirby, the Pentagon’s […] Raketenangriff auf Syrien Александра Донцова Die Vereinigten Staaten starteten Luftangriffe gegen eine Einrichtung in Ostsyrien. Nach Angaben des Pentagon wurden die Luftangriffe auf die Ziele pro-iranischer Gruppen von Präsident Joe Biden angeordnet. In einer Erklärung […] La Syrie cible de frappe de missile Александра Донцова Les États-Unis ont effectué des frappes aériennes contre une installation dans l’est de la Syrie. Selon le Pentagone, les frappes ont été portées contre des cibles de groupes pro-iraniens sous la direction du Président Joe […] Итоги недели 27 февраля 2021 года Влад Николаев США нанесли авиаудары по объекту на востоке Сирии. Как заявили в Пентагоне, авиаудары были нанесены по объектам проиранских групп по указанию президента Джо Байдена. В заявлении помощника главы Пентагона по связям с […]
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: