L’Iran a abattu le Boeing 737 d’Ukraine Airlines

  
0

Samedi, l’état-major des forces armées iraniennes a publié une déclaration reconnaissant que le Boeing ukrainien 737 avait été abattu «par erreur». Il est à noter que vendredi, le guide suprême iranien, ayatollah Ali Khamenei, a ordonné une réunion urgente du Conseil suprême de sécurité nationale du pays. Au cours de cet événement, il a été décidé d’annoncer samedi que l’avion avait été abattu par erreur par le système de défense aérienne iranien, a fait savoir l’agence TASS.

Le porte-parole du commandement des Forces armées irakiennes, Abdel Karim Khalaf, a déclaré que Bagdad avait imposé des restrictions à la circulation terrestre et aérienne des forces de la coalition internationale en Irak. Selon lui, Washington n’a pas informé le commandement général des forces armées irakiennes de ses opérations. Et de poursuivre qu’«on ne peut pas fermer les yeux sur les récentes frappes américaines». De plus, les autorités irakiennes ont procédé à la préparation du mécanisme de retrait des troupes américaines. Auparavant, le parlement irakien avait approuvé une résolution demandant au gouvernement irakien de retirer toutes les troupes étrangères du pays.

Pas plus de sept personnes ont été blessées dans les émeutes dans le bâtiment de l’administration du Président abkhazien, a déclaré le secrétaire du Conseil de sécurité de la République, Mohamed Kilba. Pour rappel, l’opposition abkhaze a organisé un siège près du bâtiment de l’administration présidentielle et n’a pas l’intention de le quitter avant que le chef de la république, Raul Khadjimba, ne démissionne et n’annonce la tenue de nouvelles élections présidentielles. Pour le moment, Raul Khadjimba exerce pleinement ses fonctions de chef de l’État.

Les forces armées américaines ont l’intention de créer une unité spécialisée pour contrer la Russie et la Chine, elle sera vraisemblablement déployée sur les îles à l’est des Philippines et de Taïwan, a rapporté Bloomberg. Selon l’agence, le groupe opérationnel pourra lancer des missiles à longue portée de haute précision pouvant frapper des cibles terrestres et maritimes. En particulier, il pourra s’agir de missiles hypersoniques. De plus, elle pourra effectuer des cyber-opérations, poursuit l’agence.

La chancelière allemande Angela Merkel se rendra en Russie le 11 janvier avec une visite de travail à l’invitation du Président russe Vladimir Poutine, selon le service de presse du Kremlin. Il est prévu que les dirigeants aborderont des «sujets pertinents à l’ordre du jour international, notamment la situation en Syrie, en Libye, l’escalade des tensions au Moyen-Orient à la suite d’une frappe aérienne américaine à l’aéroport de Bagdad le 3 janvier». Ils débattront également du conflit ukrainien dans le cadre du sommet au Format normand.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: