L’Iran renforce la défense antiaérienne de ses installations nucléaires

  
0

Bonjour, avec vous Maria Balareva pour présenter une édition spéciale d’ANNA News.

L’Iran renforce sa défense antiaérienne, craignant une attaque de la part des États-Unis.

Des systèmes de missiles antiaériens supplémentaires, dont russes, sont en train d’être déployés près des installations nucléaires iraniennes, relate le journal koweïtien Al Qabas en citant des sources iraniennes «bien informées». Le Corps des gardiens de la révolution islamique a ainsi déployé le complexe iranien Bavar-373 avec des systèmes de défense aérienne russes S-300 à proximité d’importantes usines d’enrichissement d’uranium à Fordo et Natanz pour assurer une protection supplémentaire.

À noter que des précautions supplémentaires étaient nécessaires en prévision de toute attaque militaire soudaine qui pourrait survenir dans un contexte de tensions entre les États-Unis et l’Iran avant le changement de pouvoir à Washington. Selon la presse américaine, avant de quitter la Maison Blanche, Donald Trump est prêt à entamer la guerre contre l’Iran. Le prétexte de l’attaque pourrait être le programme nucléaire iranien, repris après l’effondrement de «l’accord nucléaire». Le président américain a soulevé à plusieurs reprises la question de la nécessité d’éliminer l’usine à Natanz.

Apparement, les Iraniens ont également eu besoin de renforcer la défense après les menaces de Trump et les accusations du département d’État selon lesquelles la récente attaque aux roquettes contre l’ambassade américaine à Bagdad «a été presque certainement menée par un groupe de milices soutenu par l’Iran». Le Président américain a laissé sur Twitter un message adressé aux autorités iraniennes: «Conseil amical à l’Iran: si un Américain meurt, je blâmerai l’Iran. Réfléchissez bien.»

De plus, lundi, le sous-marin nucléaire américain «Georgia» de la classe «Ohio», équipé de 154 missiles de croisière «Tomahawk» d’une portée de 1.600 kilomètres, est entré dans le golfe Persique. Elle est escortée par deux croiseurs lance-missiles. Selon des sources arabes, un sous-marin israélien armé de missiles de croisière d’une portée d’au moins 1.500 kilomètres pourrait également se trouver dans le golfe.

L’Iran possède 17 installations nucléaires, selon l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Et après que les sanctions anti-iraniennes ont été réintroduites, Téhéran a cessé de se conformer aux termes du Plan d’action global conjoint (SPAP) et a augmenté les réserves du pays en uranium hautement enrichi (adapté à la production d’armes).

ANNA News suit la situation dans le monde, restez branchés pour plus d’informations

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.


Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!
ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: