La Chine ne discutera pas de l’accord sur les armes nucléaires

  
0

Lors d’un débat avec le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, le leader de la course électorale au poste de chef du Parti conservateur et Premier ministre britannique, Boris Johnson a exclu la possibilité de soutenir l’opération militaire américaine contre l’Iran. «Si vous me demandiez si j’allais soutenir les actions militaires contre l’Iran, dans le cas où je deviens Premier ministre, la réponse est non», a-t-il déclaré. Il ne croit pas que la guerre avec l’Iran «représente une option raisonnable» pour l’Occident. Jeremy Hunt a soutenu la position de son adversaire, mettant en doute le fait que les Etats-Unis veuillent vraiment entrer dans un conflit militaire avec l’Iran, a rapporté le tabloïde britannique The Sun.

L’Alliance atlantique est prête à apporter une réponse équilibrée et efficace si la Russie se retire du Traité sur les forces nucléaires à moyenne portée (FNI), a déclaré le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, à l’Université de Toronto. «Si la Russie ne revient pas à l’application du traité, nous réagirions par une dissuasion équilibrée, fiable et efficace», a cité les propos de Stoltenberg le porte-parole de l’Otan, Dylan White, selon TASS. Stoltenberg a également indiqué que pour le moment, l’Otan ne voyait «aucun signe» de la part de Russie indiquant qu’elle continuera de respecter le traité FNI, même après le 2 août, date de son expiration.

En dépit des restrictions imposées par l’Union européenne à la Turquie en raison de forages en Méditerranée, ils se poursuivront et seront intensifiés, rapporte Interfax, citant la déclaration du ministère turc des Affaires étrangères. Selon l’agence de presse turque Anadolu, qui cite la diplomatie turque, cet État «continuera à défendre ses droits et les droits des Chypriotes turcs et intensifiera ses activités dans cette direction». La décision du Conseil de l’UE montre à quel point il est partial vis-a-vis la question chypriote, car les Chypriotes turcs, qui ont des droits égaux sur les ressources naturelles de la région, ne sont pas mentionnés et ignorés, indique la déclaration du ministère turc des Affaires étrangères. Pour rappel, le Conseil de l’UE a adopté lundi un certain nombre de mesures restrictives dans le cadre des travaux d’exploration effectués par la Turquie dans la zone économique exclusive de Chypre.

La loi qui consolide la langue ukrainienne en tant que seule langue officielle de l’Ukraine est entrée en vigueur. La loi sur l’ukrainisation totale devrait entrer en vigueur deux mois après sa promulgation du 16 mai, toutefois, certaines normes entrent en vigueur avec un retard, rapporte TASS. La loi réglemente l’utilisation de la langue ukrainienne dans toutes les sphères de la vie publique du pays. L’Ukrainien devrait devenir obligatoire pour les autorités de l’État, tous les établissements d’enseignement, les hôpitaux et le secteur des services. Les communications privées et les cérémonies religieuses constituent une exception. La loi prévoit également la création d’une «commission linguistique», qui devrait entre autres contrôler l’utilisation de la langue ukrainienne.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: