La défense aérienne syrienne a attaqué un F-16 turc

  
0

1.Syrie

Les forces de défense aérienne syriennes ont repoussé les attaques contre les gouvernorats de Homs et d’Al Qouneïtra, selon des médias syriens. Les frappes ont été menées par des avions israéliens depuis l’espace aérien libanais et depuis les hauteurs du Golan. Selon la station de radio Sham FM, les forces de défense aérienne ont abattu 12 missiles tirés contre le gouvernorat occidental de Homs. L’agence SANA, citant une source militaire, rapporte qu’à 23h30 (heure de Paris), l’armée syrienne a enregistré le déplacement d’avions israéliens en direction de la ville libanaise de Saida. Ceci a permis d’intercepter et de détruire avec succès des missiles tirés sur des cibles syriennes dans le gouvernorat d’Al Qouneitra, dans le sud-ouest de la Syrie.

2.Syrie

Les forces de défense aérienne syriennes, à l’aide du système de missiles antiaériens S-200, ont attaqué un chasseur turc F-16 dans le nord-ouest de la Syrie, selon le portail d’information Al-Masdar. Aucun dégât d’avion n’a été signalé. Selon les informations, le chasseur turc a très probablement échappé au missile syrien, puis quitté l’espace aérien syrien.

3.Syrie

Des militaires syriens ont découvert dans le gouvernorat d’Alep, non loin de la ville de Kafr Joum, un grand dépôt de munitions abandonné par des terroristes lors de leur retraite. Il y avait une base d’entraînement terroriste, alors que sur le territoire de l’ancienne usine de confection ils fabriquaient des armes. Dans l’entrepôt, qui appartenait au groupe extrémiste Front al-Nosra (interdit en Russie), des lance-grenades, des mortiers et des pièces détachées ont été stockés. De nombreux produits sont étiquetés en anglais, en turc et dans d’autres langues. Les armes découvertes seront documentées, notamment pour établir leur origine.

4. Russie.

Les négociations entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont eu lieu à Moscou. Après une tête-à-tête entre les deux chefs d’État à la demande du Président turc, les délégations des deux pays s’y sont rejointes. Erdogan a tenu à souligner que la rencontre avec Poutine sur Idlib était d’une grande importance pour la région et que les décisions prises lors des pourparlers à Moscou allègeraient la situation. Il a par ailleurs fait remarquer que les relations russo-turques ont atteint leur apogée, y compris dans le commerce et l’industrie de la défense, et la tâche principale était de développer ces relations.

5.Turquie

Le ministre turc de l’Intérieur, Suleyman Soylu, qui s’est rendu au poste de contrôle à la frontière turco-grecque, a déclaré que les autorités turques avaient décidé de déployer un millier de forces spéciales à la frontière avec la Grèce pour empêcher le retour des migrants sur le territoire turc. L’homme politique a tenu à souligner que la partie grecque «a tenté de pousser» 4,9 mille personnes vers la Turquie. «Nous déployons mille commandos à la frontière pour l’empêcher. Ils seront entièrement équipés. À l’heure actuelle, 137.000 personnes ne sont venues que de la province d’Edirne, a indiqué le ministre, dont les propos ont été diffusés sur la chaîne de télévision NTV. Il a rajouté que la Turquie «n’empêche pas les migrants qui souhaitent volontairement partir pour la Grèce». Dans le même temps, selon lui, Athènes utilise des armes contre les réfugiés, ne voulant pas les laisser entrer sur leur territoire et «essayant de repousser les gens vers la Turquie». Les médias grecs, citant des sources gouvernementales, ont déclaré que la police et le personnel militaires grecs avaient empêché environ 7.000 passages illégaux au cours des dernières 24 heures à la frontière gréco-turque dans la région d’Evros.

6.Afghanistan

Le représentant du Conseil national de sécurité de l’Afghanistan, Javid Faisal, a déclaré que les Talibans (interdits en Russie) avaient violé les termes de l’accord. Les talibans ont mené 76 attaques au cours des trois premiers jours de mars. «Les Forces nationales afghanes de défense et de sécurité ont répondu à toutes les attaques et tué 85 talibans au total. Nos forces mènent des actions défensives pour donner une chance à la paix», a écrit Faisal sur Twitter.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!
ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: