«La guerre de visas»

  
0

1.Syrie.

La centrale hydroélectrique d’Al-Ba’ath, située dans le gouvernorat syrien de Raqqa, est en cours de restauration, a déclaré un officier du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie, Vladimir Varnavsky. Selon lui, après le déclenchement de la guerre civile en Syrie, cette cible stratégiquement importante était sous le contrôle du Daech (organisation terroriste interdite en Russie). En 2017, les unités des Forces démocratiques syriennes ont libéré le territoire et la centrale hydroélectrique elle-même. «Le fonctionnement stable des installations industrielles de la République syrienne, le développement de projets dans le domaine social, ainsi que le bien-être des citoyens syriens dépendent du fonctionnement stable de toute la cascade de centrales hydroélectriques», a déclaré l’officier.

2.Syrie

La chef de la commission de la Chambre publique de Russie sur le développement de la diplomatie publique, la coopération humanitaire et la préservation des valeurs traditionnelles, Elena Soutormina, a l’intention de contacter l’Onu concernant la situation dans le camp de réfugiés d’al-Roukban, situé à la frontière syro-jordanienne. Mme Soutormina a souligné que la situation dans le camp était presque proche d’une catastrophe humanitaire. «Les États-Unis et leurs complices privent les résidents du camp de la possibilité de se déplacer librement et de choisir leur lieu de résidence à leur discrétion. Dans cette situation, nous enverrons un appel au commissaire des Nations Unies des droits de l’homme pour soulever ces questions», a-t-elle déclaré, selon TASS.

3.Les États-Unis

Les États-Unis n’ont pas délivré les visas à la délégation du Trésor fédéral russe pour participer à la conférence de l’Institut international pour la réglementation de la profession d’audit le 3 décembre, a déclaré l’ambassade de Russie à Washington. Et de souligner que le Département d’État a empêché la visite d’Oleg Malginov, directeur du département du ministère russe des Affaires étrangères pour le travail avec des compatriotes à l’étranger, qui devait assister au Forum de la jeunesse à New York du 28 au 29 novembre 2019.

4.Russie

Leonid Sloutski, président de la commission des affaires internationales de la Douma d’État, a qualifié le dernier cas de refus de visa aux autorités russes par la partie américaine de la «guerre des visas». De telles actions font réfléchir à la pertinence d’organiser des événements internationaux aux États-Unis, dont sous les auspices de l’Onu, a-t-il souligné. Et de poursuivre, que ce n’est pas pour la première fois que les États-Unis ont prouvé «qu’ils étaient un partenaire malhonnête en termes d’organisation de formats multilatéraux».

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: