La Russie ne participe pas à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe_1

  
0

La Chambre des communes du parlement britannique a rejeté lors du vote l’accord préparé par Londres et l’Union européenne sur le Brexit, informe Interfax. 202 députés ont voté pour, alors que 432 qui ont voté contre. Selon les médias britannique, une situation pareille peut provoquer la sortie du Royaume-Uni de l’UE sans accord, soit il y aura un nouveau référendum, soit Londres reprend les négociations avec l’UE. Toujours selon les médias, des élections générales anticipées ne sont pas à exclure. La Première ministre britannique, Theresa May, ne dispose que de trois jours pour soumettre au Parlement un plan B sur le Brexit.

La Russie

Le service de presse du ministère russe des Situations d’urgence dans la région de Rostov a annoncé la découverte du corps de la dernière victime d’une explosion de gaz dans un immeuble de la ville de Chakhty. Ainsi, le nombre total de morts est de cinq. Auparavant, deux morts et trois disparus ont été signalés. Sept personnes ont été secourues, dont cinq ont reçu des soins médicaux sur place, deux autres, un homme et une fille, ont été transportés à l’hôpital. Les travaux de recherche et de sauvetage sont actuellement terminés. Le 16 janvier dans la ville de Chakhty est annoncé comme le jour de deuil pour les victimes.

La Chine

Les autorités canadiennes se sont adressées à l’ambassade de Chine pour obtenir le pardon du canadien Robert Lloyd Schellenberg, a fait savoir la ministre canadienne des Affaires étrangères, Christia Freeland. Elle a déclaré, cité par le CTV, que les négociations avec la Chine sur cette question se poursuivraient. Pour rappel, après l’arrestation au Canada du vice-président de Huawei, Wanzhou Mang, le tribunal chinois a condamné Schellenberg à mort pour trafic de drogue.

Les États-Unis

L’administration américaine examine la possibilité de renforcer les forces de défense antimissile sur le territoire américaine et ailleurs, selon les médias. Il s’agit notamment de satellites spatiaux qui permettent de mieux reconnaître et suivre les cibles. Des propositions pour placer des antimissiles dans l’espace ne sont pas prévues, selon l’agence Associated Press. Washington veut se concentrer sur sa capacité à détruire les missiles ennemis avant le lancement ou quelques minutes après. Cela nécessitera une utilisation plus active des drones. L’Associated Press souligne également que de tels projets entreront en concurrence avec la mise au point de nouvelles armes nucléaires et auront des conséquences diplomatiques, principalement dans les relations avec Moscou.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: