La Turquie a pilonné les forces syriennes à Alep

  
0

1.Syrie

L’artillerie des Forces turques et les bandes armées de l’opposition syrienne combattant de son côté avaient pilonné des localités situées au nord d’Alep, rapporte l’agence SANA. Le bombardement a été effectué depuis la ville voisine d’Azaz, qui fait partie de la zone de sécurité créée par les forces turques dans le nord de la Syrie en 2017 après l’opération militaire Bouclier de l’Euphrate contre les Unités de protection du peuple kurdes. Il est souligné que les militaires syriens n’ont pas attaqué en réponse les positions turques.

2.Syrie

Le ministère syrien des Affaires étrangères appelle la communauté internationale à lever toutes les sanctions contre Damas dans le contexte de la propagation du coronavirus dans tous les États voisins, selon SANA. «La poursuite des sanctions unilatérales des États-Unis et de l’Union européenne dans une telle situation est une violation flagrante des droits de l’homme et contraire aux normes et principes élémentaires», a souligné la diplomatie syrienne. Damas exprime sa solidarité avec les autres pays qui font face à la maladie et exige «la levée immédiate des sanctions à leur encontre sans aucune condition et la fin du blocus sévère». Avec leurs sanctions, les États-Unis «entravent les efforts pour contrer la pandémie menaçant toute l’humanité, et les privent de la possibilité de recevoir l’assistance nécessaire», indique par ailleurs le communiqué de la diplomatie syrienne.

3.Russie

La Russie continuera à prendre des mesures restrictives en lien avec la propagation du Covid-19 et, si nécessaire, elles seront renforcées, indique la déclaration du gouvernement russe publié sur son site jeudi. Le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, a déclaré qu’à partir du vendredi 20 mars, les restrictions à la fourniture de biens essentiels, y compris les douanes, seront levées pour une période d’un mois. Le couloir vert sera mis en place pour la fourniture d’un certain nombre de biens, dont des médicaments et des matériaux médicaux. À partir de vendredi, les ministères russes commenceront à surveiller les prix des aliments et des médicaments dans le pays. Plus tôt, Vladimir Poutine avait exhorté à ne pas croire aux rumeurs sur l’envergure de la propagation du coronavirus en Russie, les informations fournies par l’Etat étant objectives.

4.Japon

Comme l’indique l’agence japonaise Kyodo, début mars, les médecins de la ville de Wuhan, l’épicentre du coronavirus en Chine, ont libéré des personnes en quarantaine présentant des symptômes du Covid-19 pour améliorer les statistiques et donner l’impression de stabiliser la situation lors de la visite du Président chinois Xi Jinping. L’agence fait référence à des informations reçues de médecins travaillant à Wuhan. Il n’y a actuellement aucune confirmation officielle de ces informations ni commentaires de la part des autorités chinoises.

5.Russie

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a eu une conversation téléphonique avec son homologue chinois, Wang Yi, selon le ministère des Affaires étrangères de ce pays. Le chef de la diplomatie chinoise a assuré que la Chine était prête à organiser la livraison de médicaments d’urgence à la Russie pour lutter contre la propagation du Covid-19. «En guise de remerciement pour votre soutien, nous sommes prêts à travailler activement sur la question de l’assistance sous forme de livraisons de fret dans lesquelles votre pays a un besoin urgent», indique le communiqué publié sur le site du ministère chinois. Et de souligner que Pékin souhaite renforcer la coopération avec Moscou dans la lutte contre le coronavirus, car cette tâche nécessite les efforts conjugués de la communauté internationale.

6.Irak

La chaîne de télévision irakienne Al-Sumar rapporte que jeudi, l’armée américaine stationnée en Irak a officiellement transféré à l’armée irakienne la base d’al-Qaim, qui était utilisée par les troupes de la coalition internationale anti-terroriste. Et de préciser que des unités militaires irakiennes ont officiellement commencé à arriver il y a quelques jours après le retrait complet des unités de la coalition internationale.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: