La Turquie porte des frappes contre la Syrie

  
0

L’armée syrienne a repoussé lundi des contre-attaques menées par des bandes armées dans les environs de la ville de Saraqeb dans le gouvernorat d’Idlib. Les terroristes ont tenté de récupérer les positions qu’ils avaient perdues lors de l’offensive des forces gouvernementales. L’armée syrienne a par ailleurs libéré un autre village près de Saraqeb, celui de Talhia, à trois km de l’ancien aéroport militaire de Taftanaz. Selon la chaîne de télévision Al-Hadath, les troupes turques ont fourni des tirs d’appui aux terroristes. Et de rajouter, que l’artillerie syrienne a tiré sur l’aérodrome, où se trouvent le poste de commandement des groupes armés de l’opposition syrienne et un poste d’observation des troupes turques. Cependant, selon les médias syriens, les forces gouvernementales ont riposté après une frappe d’artillerie turque.

L’artillerie turque avait bombardé la ville de Saraqeb et ses environs, où des unités de l’armée syrienne sont déployées, rapporte la chaîne de télévision Al Jazeera. Le bombardement a été effectué à l’aide de canons d’artillerie lourde. Il est également signalé que «des unités de l’opposition syrienne sous le couvert de l’artillerie turque ont lancé des opérations offensives à grande échelle» contre les forces gouvernementales dans l’est d’Idlib. Pour rappel, l’armée syrienne a pris le contrôle de la ville de Saraqeb le 6 février.

Lundi, cinq soldats turcs sont morts et cinq autres ont été blessés par des bombardements dans le gouvernorat d’Idlib. Selon le ministère turc de la Défense, les forces gouvernementales syriennes ont procédé aux tirs d’artillerie intenses, en réponse, la Turquie a attaqué 115 cibles de l’armée syrienne. Ankara a également déclaré qu’elle n’avait pas l’intention d’abandonner les postes d’observation dans la zone de désescalade d’Idlib, malgré des soldats turcs tués. Lors de discussions avec la délégation russe, Ankara a fait savoir qu’il était nécessaire de mettre fin aux attaques des forces syriennes contre les postes d’observation turcs dans cette région.

L’ambassadeur de la Russie en Turquie Alexeï Erkhov a informé sur des menaces à son adresse à cause de l’escalade à Idlib, relate RIA Novosti. Le diplomate a noté que les récents évènements dans le gouvernorat syrien ont provoqué l’hystérie antirusse dans les réseaux sociaux turcs. Le commentaire de la Diplomatie russe diffusé ce jeudi dit que la Russie considère inadmissible l’utilisation des évènements tragiques à Idlib par des politiques turcs pour des commentaires provocateurs, ce qui ne contribue point au règlement. C’est la réaction du ministère à la déclaration du leader du Parti d’action nationaliste Devlet Bahçeli du 11 février qui a “essayé de confier la responsabilité de la mort des militaires turcs en Syrie à la Russie et au gouvernement syrien, a appelé l’administration de son pays à revoir radicalement les relations russo-turques ».

Mercredi, les forces armées turques ont effectué des tirs de roquette sur un certain nombre de positions de l’armée syrienne à l’ouest d’Alep, rapporte le journal Sabah, citant des données de l’état-major des forces armées turques. Les tirs ont été effectués par plusieurs systèmes de lance-roquettes multiples. 55 soldats syriens ont été neutralisés. L’origine des cibles n’est pas signalé. Auparavant, le Président turc avait déclaré qu’Ankara était déterminé à repousser les troupes syriennes au-delà de ses postes d’observation dans le gouvernorat syrien d’Idlib d’ici fin février. Et de souligner que la Turquie riposterait en tirant sur les positions des troupes syriennes «même en dehors des territoires stipulés dans le mémorandum de Sotchi en cas d’attaque contre l’armée turque».

L’agence SANA informe que dans la nuit de jeudi à vendredi, les moyens de la défense antiaérienne de Syrie ont repoussé une attaque de roquettes contre Damas. Selon l’agence, les militaires syriens ont réussi à descendre quelques cibles. On note que les frappes ont été portées par des avions venus du territoire du plateau du Golan, situé dans le sud-est du pays et occupé par Israël. Pour le moment, Israël n’a pas commenté cette information.

главное за суткиитоги дняновостисобытия дня
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Explosion an der syrisch-israelischen Grenze Александра Донцова Die libanesische Nachrichtenagentur NNA berichtete, dass in den Golanhöhen nahe der syrisch-israelischen Grenze eine gewaltige Explosion stattgefunden habe. „Die Bewohner einiger Siedlungen im Distrikt Marjayoun (Südlibanon) […] Esplosione al confine siro-israeliano Александра Донцова L’agenzia nazionale libanese NNA ha riferito che una potente esplosione è avvenuta sulle alture del Golan vicino al confine siro-israeliano. «I residenti di alcuni insediamenti nel distretto di Marjayoun (Libano […] La explosión en la frontera entre Siria e Israel Александра Донцова La agencia nacional libanesa NNA informó que se había producido una explosión en las Alturas del Golán, cerca de la frontera entre Siria e Israel. Los residentes de los lugares ponblados situados en el distrito de Marjayoun […] Explosion à la frontière israélo-syrienne Александра Донцова Une puissante explosion s’est produite sur le plateau du Golan, près de la frontière syro-israélienne, selon l’agence nationale libanaise NNA. «Les habitants de certaines colonies du district de Marjayoun (sud du […] An explosion on the Syrian-Israeli border Александра Донцова The Lebanese national news agency »NNA» reported that a strong explosion took place in the Golan Heights, near the Syrian-Israeli border. «Residents of some settlements in the Marjayoun district, in south of […] Proteste in Syrien gegen türkische Präsenz Александра Донцова 1. Syrien Syrische Medien berichteten, dass in mehreren Provinzen Syriens Proteste gegen die türkische Militärpräsenz im Land stattgefunden hätten. Einwohner der Provinz Idlib versammelten sich an den Beobachtungsposten der […]
Наверх Наверх