La Turquie renouvellera son opération en Syrie

  
0

1.Géorgie

Les actions de protestation ont repris en Géorgie. Plusieurs dizaines de participants à un rassemblement antigouvernemental, dispersés par des forces spéciales la veille, ont de nouveau installé des tentes devant le bâtiment du Parlement. «Nous poursuivrons la campagne de manière continue jusqu’à la démission du parti de Rêve géorgien. L’Avenue de Rustaveli sera transformée en une ville de tentes», a déclaré le manifestant David Makharadze, cité par RIA Novosti. Une action est également prévue devant le tribunal de la ville de Tbilissi, où des audiences sur les détenus à la veille devraient avoir lieu.

2. Turquie-USA

Le Président turc a déclaré que la décision d’Ankara d’acquérir les systèmes de défense antiaériens russes S-400 n’avait pas changé. Recep Tayyip Erdogan en a informé son homologue américain lors de sa visite aux États-Unis le 13 novembre. Le dirigeant turc l’a annoncé lors d’un discours à Ankara, diffusé par NTV. La question des livraisons de chasseurs F-35 a également été soulevée. Erdogan a souligné que la Turquie était un partenaire américain, pas un client. Il a rappelé que la Turquie avait déboursé près de 1,5 milliard de dollars et que si les désaccords avec les États-Unis sur la fourniture d’avions de combat F-35 persistaient, la Turquie commencerait alors à rechercher des solutions de remplacement à moyen terme.

3.Turquie

Ankara peut lancer une nouvelle opération militaire si les formations kurdes ne quittent pas les zones frontalières du nord-est de la Syrie, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, selon les médias turcs. Dans le même temps, le chef de la diplomatie turque a fait remarquer que Washington et Moscou n’avaient pas encore pleinement rempli leurs obligations vis-à-vis de la Syrie, qui avaient été convenues avec Ankara. D’après le ministre turc de la Défense, la Turquie était en contact permanent avec la partie russe sur la situation en Syrie et ne doutait pas que tous les problèmes seraient résolus.

4.Ukraine

Le nouveau projet de loi «sur le statut spécial du Donbass» sera élaboré à la suite d’une réunion des dirigeants des pays faisant partie du format Normandie de concert avec le parlement et la société, a déclaré le chef de la Rada Suprême, Dmitry Razumkov, lors de l’émission «Liberté d’expression» sur la chaîne ICTV. Selon lui, «sans toutes les structures susmentionnées, ce sera très difficile à faire». Il s’est également dit étonné de constater que le ministre des Affaires étrangères, Vadym Prystaiko, qualifiait le travail du Parlement visant à élaborer le projet de loi sur le statut spécial du Donbass d’inefficace.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: