Le département d’État des États-Unis a officiellement qualifié la Russie d’ennemi

  
0

Bonjour, avec vous Maria Balareva pour présenter une édition spéciale d’ANNA News.

Dans une interview à la télévision, le secrétaire d’État Mike Pompeo a déclaré que la Russie figurait sur la liste des ennemis des États-Unis.

«Tout le monde me demande constamment qui est notre ennemi», a-t-il lancé. «Il y a beaucoup de gens qui veulent saper notre mode de vie, notre république, nos principes démocratiques fondamentaux. La Russie est certainement sur cette liste».

Il a également précisé que la Russie serait responsable de toutes les cyberattaques récentes rapportées par les médias américains. Il s’agit probablement des attaques de hackers évoquées ces derniers jours par les agences gouvernementales américaines, dont l’Agence d’information sur l’énergie (Energy Information Administration ou EIA) et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), ainsi que par l’éditeur de logiciels Microsoft.

Cependant, selon le secrétaire d’État, la Chine est en tête de liste des ennemis car elle continue de représenter une menace plus grande pour les États-Unis que la Russie.

En décembre, le Pentagone, l’United States Navy et le commandement des forces armées américaines ont indiqué dans leurs rapports que la Chine et la Russie menaçaient la sécurité nationale et entravaient la suprématie américaine sur la mer et la terre, dans l’air, l’espace et le cyberespace.

La commission du Conseil de la Fédération de Russie pour les affaires internationales estime que de telles déclarations de politiciens américains «discréditent» l’image des États-Unis eux-mêmes.

«L’ennemi des États-Unis se trouve à l’intérieur de ce pays, notamment au sein du sommet de l’élite politique américaine. C’est là qu’il faut chercher des ennemis, car par leurs actions, ils sapent non seulement les fondements internes de la société américaine, mais gâchent les relations avec tous les pays, dont avec des pays aussi influents que la Russie», a estimé un membre de la commission, Sergueï Zekow.

Et d’ajouter que la Russie n’est même pas un mal ou un ennemi des États-Unis et qu’avec le temps, les Américains «seront suffisamment mûrs pour ne pas faire de telles déclarations».

ANNA News suit la situation dans le monde, restez branchés pour plus d’informations

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.


Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: