Le retrait de la l’Armée nationale libyenne de Tripoli

  
0

1.Syrie

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu qui s’est tenue par le biais de visioconférence, le représentant permanent de la Russie auprès de l’ONU, Vassili Nebenzia, a déclaré que l’aide humanitaire destinée à la Syrie devrait être coordonnée avec Damas. Il n’est donc pas nécessaire de rouvrir les points d’aide transfrontaliers fermés, a-t-il ajouté. «Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies devrait être encouragé à travailler avec Damas pour trouver des moyens d’acheminer l’aide via des points transfrontaliers ouverts, ainsi que via la Syrie elle-même», a souligné M.Nebenzia. Il a également rappelé que le mécanisme transfrontalier, qui impliquait la fourniture d’une assistance aux régions non contrôlées par Damas, était initialement temporaire. «Cessez de vous laisser guider par vos propres dividendes géopolitiques, qui n’ont rien à voir avec les principes humanitaires», a martelé le diplomate russe.

2.Syrie

Des affrontements entre des combattants pro-turcs ont repris dans le nord du gouvernorat d’Alep à Afrine, provoquant la mort d’un civil, rapporte l’agence Sana. Deux enfants ont également été blessés. L’agence a fait remarquer que récemment, en raison d’affrontements de combattants dans les gouvernorats de Hassaké, Raqqa et Alep, un nombre important de civils ont été tués et blessés.

3.Libye

L’Armée nationale libyenne dirigée par le maréchal Khalifa Haftar retirera ses détachements de Tripoli à une distance de 2 à 3 km, a rapporté l’agence Reuters en citant le porte-parole de l’armée, le général Ahmed al-Mismari. Ceci sera fait pour permettre aux résidents de la capitale de se déplacer librement pour célébrer la fête musulmane de l’Aïd al-Fitr. Le retrait des troupes débutera mercredi à midi (heure locale). Plus tôt dans la journée de lundi, les forces gouvernementales libyennes du gouvernement d’union nationale, dirigées par Fayez el-Sarraj, ont annoncé le contrôle total de la base aérienne d’Al-Watiya, où, jusqu’à récemment, se trouvaient des troupes de l’Armée nationale libyenne du maréchal Haftar. Le retrait des troupes de Haftar de cette base aérienne est une «étape tactique», a relayé l’agence TASS en citant une source au sein de l’armée nationale libyenne. Et de rajouter qu’une bataille féroce avait eu lieu sur le territoire d’Al-Watiya.

4.Russie — Libye

Moscou soutient toute initiative visant à arrêter l’effusion de sang en Libye, a déclaré une source au sein du ministère russe des Affaires étrangères à RIA Novosti. «Nous appelons constamment à la cessation des hostilités, à une pause humanitaire en rapport avec le ramadan, il y a eu des initiatives concordantes, dont de la part de Haftar. Certes, nous soutiendrons, toute initiative visant à mettre fin à l’effusion de sang et à retourner à la table des négociations», a déclaré la source de l’agence, commentant la décision de l’Armée nationale libyenne de retirer ses forces de Tripoli dans le cadre du début de la fête de l’Aïd al-Fitr. «Nous appelons tous ceux qui mènent les opérations militaires à les cesser et à transformer la situation en processus politique», a déclaré l’interlocuteur de l’agence, soulignant que Moscou s’attendait à ce que les hostilités en Libye cessent, au moins pendant la fin du ramadan. .

5.Palestine

Le Président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé le retrait de tous les accords passés avec Israël et les États-Unis, rapporte l’agence WAFA. «L’Organisation de libération de la Palestine et l’État de Palestine sont exemptés aujourd’hui de tous les accords et arrangements avec les gouvernements américain et israélien, ainsi que de toutes les obligations fondées sur ces accords et arrangements, y compris dans le domaine de la sécurité», a déclaré M.Abbas. Il a ajouté qu’Israël devrait être tenu responsable des tentatives d’annexion des territoires palestiniens occupés. Mahmoud Abbas a également accusé les États-Unis d’apporter assistance à Israël.

6.Afghanistan

Neuf personnes ont été tuées et six autres blessées dans une attaque de radicaux du mouvement taliban (interdit en Russie) qui s’est produite dans le nord-est de l’Afghanistan, a rapporté la chaîne de télévision 1TV. Et de poursuivre que l’attaque a été commise à deux postes de contrôle dans la province de Takhar. L’état des victimes n’est pas précisé. Tolo News fait également état de pertes du côté des talibans.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: